Une vingtaine de portes de la Miséricorde ouvertes le 8 décembre

Statue de la vierge, Grotte de LourdesAprès la celle de la cathédrale de Bangui (Centrafrique), le Pape François poussera à Rome la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée conception. En France, une vingtaine de portes seront ouvertes dans une quinzaine de diocèses.

Sanctuaire au rayonnement universel, Lourdes attend 10.000 personnes pour le lancement du Jubilé de la Miséricorde, le 8 décembre 2015. Les festivités ont commencé en réalité dès lundi 7 décembre à 21h par la procession  mariale  aux flambeaux. Le lendemain, à 10h, Mgr Brouwet présidera la messe de l’Immaculée conception – dogme  promulgué  en  1854 – qui clôt la neuvaine lancée fin novembre. L’ouverture solennelle de la Porte de la Miséricorde aura lieu à 15h, devant le Calvaire des Bretons, tout près de l’accueil des personnes handicapées.

Nos blessures sont des portes. Elles sont des lieux de passage

Car comme l’explique le Père André Cabes, nouveau recteur des Sanctuaires, la porte symbolise « le cœur blessé de Jésus ». « C’est une porte d’amour » dit-il encore. Nos échecs, nos souffrances, nos difficultés, même nos peurs « sont des lieux de passage ». Sans cela, « nous serions des gens auto-suffisants ».

Ce temps fort sera suivi des louanges eucharistiques puis de la prière du chapelet de la Miséricorde, à la Grotte. La journée sera conclue par une nouvelle procession aux flambeaux.

Des ouvertures le 8 décembre, en lien avec l’Eglise universelle

L’ouverture de la Porte Sainte à la cathédrale Saint-Étienne de Meaux été l’occasion d’une prière pour la paix avec les jeunes de l’Enseignement catholique. Les Portes Saintes s’ouvriront simultanément à Aix (cathédrale Saint-Sauveur) et à Arles (Primatiale Saint-Trophime). A Amiens, c’est la Porte de la Mère-Dieu, à la Cathédrale d’Amiens que poussera Mgr Leborgne. Dans le diocèse d’Arras, Mgr Jaeger a choisi 12 lieux pour passer la Porte Sainte dont la Maison diocésaine des Tourelles à Condette, le Carmel de Fouquières les Béthune, le Sanctuaire d’Amettes et le Foyer de Charité de Courset. A Blois, la première Porte Sainte sera celle de Notre-Dame de La Trinité. A Évry, les diocésains sont invités à la Cathédrale de la Résurrection. La première des 4 Portes Saintes du diocèse de Fréjus-Toulon s’ouvrira à la cathédrale Notre-Dame de la Seds. La Porte Sainte de la cathédrale du Havre précèdera 2 autres lieux jubilaires (Saint-Etienne à Fécamp et Saint-Michel à Bolbec). Lieu de pèlerinage à la Vierge depuis le 5ème siècle, la cathédrale Notre-Dame du Puy ouvrira sa Porte Sainte avant celles de la basilique Saint-Julien de Brioude et de l’église Saint-Marcellin de Monistrol-sur-Loire. A la cathédrale de Montauban, Mgr Ginoux ouvrira la Porte Sainte en fin de journée. Pour le diocèse de Nancy, Saint-Sébastien, face au marché central, en plein cœur de la ville, a été retenue comme église jubilaire. A Reims, la porte jubilaire s’ouvrira à 19h. La première des 4 Portes Saintes du diocèse de Sens-Auxerre sera ouverte à l’abbatiale de Pontigny ce soir.

Approfondir votre lecture

Dans les diocèses

En vidéos

Draw my Jubilé

Le Draw my Jubilé du diocèse de Quimper et Léon a été réalisé pour bien comprendre ce qu'est l'Année de la Miséricorde et découvrir tous les événements proposés pendant le Jubilé.

La Miséricorde en questions

L'agenda du mois

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Ressources

En images

Associations, Congrégations et Mouvements