Qu’est-ce qu’une indulgence ?

IndulgenceUne indulgence nous dévoile la manière d’agir de Dieu : Il réordonne toute l’histoire, toute notre histoire selon son amour. Le vocable d’ « indulgence » porte en français une connotation de faiblesse qui est étrangère avec la réalité de ce que Dieu opère. Il nous redit la proximité du Royaume en vivant, dès à présent, de la plus importante des réalités : la charité. Bénéficier d’une indulgence, c’est éprouver avec reconnaissance l’heureuse disproportion entre notre petitesse et la grandeur de Dieu qui peut remettre l’humanité dans sa grâce. (Cf. Prière eucharistique pour la réconciliation I).

L’indulgence plénière est une grâce offerte par Dieu à l’occasion de l’année jubilaire. Elle est réparation, effacement du désordre causé par le péché

L’indulgence est Indulgence de Dieu. Elle ne se mérite pas, elle est pur don gratuit de la divine Miséricorde. Dans le sacrement du pardon, le péché est pardonné. Mais il reste le désordre causé par le péché, désordre qui nécessite réparation, ce qu’on appelle la « peine », qui donne lieu à la « pénitence » que le pécheur pardonné accomplit après avoir reçu le pardon sacramentel.
L’indulgence plénière est une grâce offerte par Dieu à l’occasion de l’année jubilaire. Elle est réparation, effacement du désordre causé par le péché. Elle est demandée à travers des exercices de piété, confession, passage de la Porte sainte, prière aux intentions du Saint Père… Elle est reçue dans la communion des saints qui ne cessent de prier pour que soit accueillie la divine Miséricorde, sur la terre comme au ciel

Dieu est toujours prêt au pardon et ne se lasse jamais de l’offrir de façon toujours nouvelle et inattendue

Extrait de la Bulle :

« Dieu est toujours prêt au pardon et ne se lasse jamais de l’offrir de façon toujours nouvelle et inattendue… Dans le sacrement de la réconciliation, Dieu pardonne les péchés, et ils sont réellement effacés, cependant que demeure l’empreinte négative des péchés dans nos comportements et nos pensées. La miséricorde de Dieu est cependant plus forte que ceci. Elle devient indulgence du Père qui rejoint le pécheur pardonné à travers l’Épouse du Christ (l’Église), et le libère de tout ce qui reste des conséquences du péché, lui donnant d’agir avec charité, de grandir dans l’amour plutôt que de retomber dans le péché. » MV n°22, Pape François.

Source : diocèse d’Aix et Arles

Sur le même thème

Dans les diocèses

En vidéos

Draw my Jubilé

Le Draw my Jubilé du diocèse de Quimper et Léon a été réalisé pour bien comprendre ce qu'est l'Année de la Miséricorde et découvrir tous les événements proposés pendant le Jubilé.

La Miséricorde en questions

L'agenda du mois

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Ressources

En images

Associations, Congrégations et Mouvements