La réforme de la Curie par le Pape François

2014 Voeux à la Curie romaineSuite à la renonciation de Benoît XVI à la charge de souverain pontife le 28 février 2013, les Cardinaux entrent en conclave mardi 12 mars 2013 en vue d’élire un nouveau Pape.

Le Cardinal Jorge Mario Bergoglio, futur François, est élu le 13 mars 2013. Les cardinaux qui l’ont élu veulent qu’il réforme en priorité la Curie.

Dans cette perspective, François nomme, le 13 avril 2013, huit cardinaux originaires des cinq continents chargés de le conseiller dans le gouvernement de l’Eglise et de réformer la Constitution apostolique Pastor Bonus de 1988, sur la Curie romaine.
Les huit cardinaux : Bertello (Cité du Vatican), Maradiaga (Honduras, coordinateur), Monsengwo (RDC), Errazuriz Ossa (Chili), Pell (Australie), Gracias (Inde), Marx (Allemagne), O’Malley (Etats-Unis) et Mgr Semeraro (Italie), sont confirmés dans leur mission, en octobre 2013, lorsque le « groupe des 8 » est institué en « Conseil » avec un rôle consultatif.
La création de ce Conseil est officialisée le 28 septembre suivant par un décret pontifical.

Jalons sur le chemin de la réforme, le Saint-Siège crée officiellement, en février 2014, un secrétariat pour l’économie. Les orientations sur la gestion économique seront définies par un « Conseil pour l’économie », composé de 15 membres – dont huit cardinaux ou évêques – et présidé par un « cardinal coordonnateur », le cardinal George Pell, archevêque de Sydney et membre du C8.

Le 2 juillet 2014, le cardinal Pietro Parolin, nommé secrétaire d’État, rejoint le Conseil surnommé désormais « C9 ».

Sur le même thème

News.va

Radio Vatican

On confond souvent les termes “Rome”, “Vatican”, “Cité du Vatican”, “Saint-Siège”, “Siège apostolique”, “Curie romaine”.

Essayons d’y voir plus clair, même si l’on sait bien que tous concernent le Pape et de ses collaborateurs...

Pour en savoir plus:

Rome

Le Vatican

La Cité du Vatican

Le Saint-Siège ou Siège apostolique

La Curie romaine