Couloirs humanitaires : pour un accueil des réfugiés les plus vulnérables

couloirs humanitairesC’est à l’Elysée qu’a été signé, le 14 mars 2017, le protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet intitulé “Opération d’accueil solidaire de réfugiés (couloirs humanitaires)”  qui permettra, à terme,  à 500 réfugiés de quitter les camps au Liban. Ils gagneront la France par avion et seront répartis sur tout le territoire.

L’opération, qui doit durer 18 mois, mobilise cinq institutions chrétiennes, dont la Conférence des évêques de France, ainsi que le ministère de l’Intérieur et le ministère des Affaires étrangères.

Ce protocole prévoit les conditions d’identification, d’accueil, d’intégration et d’inclusion en France de 500 personnes avec une priorité aux personnes les plus vulnérables, comme les femmes seules, femmes enceintes, familles avec enfants en bas-âge ou personnes très âgées, familles monoparentales, personnes malades ou souffrant de handicaps physiques ou mentaux, personnes victimes de tortures, ou de violences psychologiques, physiques ou sexuelles.

Chroniques des couloirs humanitaires

Mercredi 5 juillet 2017, depuis le Liban, est arrivé le premier groupe de réfugiés syriens et irakiens qui, grâce au projet des « couloirs humanitaires », a été accueillie toute sécurité (via un vol Air France) et légalement en France. Il s’agit de quatre familles et un adulte handicapé, 16 personnes en tout (dont 3 mineurs en très bas âge), qui, en raison de leur situation de vulnérabilité ont obtenu un visa de demandeur d’asile délivré par l’ambassade de France au Liban.

Cette chronique vous propose de suivre les premiers pas d’une des familles accueillie, depuis son arrivée, dans le diocèse du Mans. L’occasion de mieux saisir  les joies et les difficultés auxquels ils font face, de découvrir la façon dont le collectif d’accueil s’est mobilisé et de mieux comprendre l’impact de cette arrivée sur la communauté diocésaine et la vie locale.

5 juillet 2017 : Arrivée en France des premières familles de réfugiés syriens et irakiens en provenance du Liban via les “couloirs humanitaires" accompagnées par Valérie REGNIER, présidente de Sant'Egidio France. La Communauté de Sant'Egidio initiatrice du projet s'unit à la  Fédération  protestante de France, la Fédération de l’Entraide Protestante, la Conférence des évêques de France et  le Secours catholique–Caritas France. Aéroport Roissy Charles de Gaulle, Paris (75), France.

De Paris au Mans

Accueillie le 5 juillet 2017 à l’aéroport Charles-de-Gaulle, par Annie, François et le Père Benoît, la famille syrienne prend la route pour le Mans où elle sera logée et accompagnée. La déléguée diocésaine à la Pastorale des migrants raconte.