Accompagner, discerner et intégrer la fragilité

Présentation du chapitre huit d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur.

Ce chapitre est essentiel pour bien saisir la portée de ce texte. Il donne le ton et le cadre d’interprétation de toute l’exhortation. Le pape invite d’ailleurs tout lecteur « à se laisser interpeller par ce chapitre » qui insiste sur « accompagner  », « discerner  » et « intégrer  la fragilité  », trois verbes importants qu’il s’agit de bien comprendre. Derrière ces indications, on sent le désir du Bon Pasteur de ne perdre aucune de ses brebis.

Face à la fragilité, il s’agit d’abord de « se tourner avec amour  » vers ceux qui vivent l’idéal chrétien de manière incomplète et de « valoriser les éléments constructifs de ces situations » qui peuvent conduire à « une plus grande ouverture à l’Évangile du mariage  dans sa plénitude  » (292-293). Le pape invite à prendre en compte le thème de la « gradualité  » que Jean-Paul II avait déjà souligné, en reconnaissant que l’être humain « connaît, aime et accomplit le bien moral en suivant les étapes d’une croissance » (295, cf. FC 9 et 34). La loi n’est «pas un joug imposé aux hommes » mais «un don  de Dieu qui indique un chemin  » pour tous et dont les exigences sont intégrées progressivement.

Cette logique doit éviter toute exclusion mais invite à discerner la diversité des situations dites « irrégulières », en désirant « intégrer tout le monde » et en assurant un accompagnement  qui fait la vérité dans la miséricorde. Sur le plan des principes, le pape ne veut pas donner de nouvelle norme canonique valable pour tous mais pousse à un discernement  personnel et pastoral  des cas particuliers.

Ce discernement doit prendre en compte les « circonstances atténuantes » sur lesquelles l’Église a beaucoup réfléchi et qui peuvent, dans certains cas, «diminuer voire supprimer la responsabilité personnelle » (302, cf. Catéchisme de l’Église catholique 1735). Si la norme reste une référence valable pour tous, c’est le rapport à cette norme qui doit être revu en considérant qu’elle est insuffisante à saisir la particularité de toutes les situations concrètes et qu’elle ne doit pas se transformer « en pierres à jeter à la vie des personnes » (304-305). La reconnaissance des conditionnements et des complexités de l’action doit aussi amener à mieux prendre en compte la conscience  des personnes (303). La loi n’est pas à considérer comme « ce qui s’impose a priori au sujet moral mais [comme] une source d’inspiration objective pour sa démarche éminemment personnelle de prise de décision» (305).

Il est alors possible d’observer que dans une situation objective de péché, dont le sujet n’est pas subjectivement responsable, «on puisse vivre de la grâce  de Dieu et qu’on puisse grandir dans la vie de la grâce et dans la charité, en recevant à cet effet l’aide de l’Église » (305). Le pape précise que, dans certains cas, il peut s’agir de l’aide des sacrements (notes 336 et 351).

La logique de la miséricorde doit donc imprégner toute action pastorale. Il s’agit de ne pas juger d’avance mais de rassembler toutes les brebis comme Jésus lui-même l’a souhaité (309). Ce climat « empêche de développer une morale bureaucratique froide » et invite au « discernement pastoral  empreint d’amour miséricordieux, qui tend toujours à comprendre, à pardonner, à accompagner, à attendre, et surtout à intégrer » (312). L’Église n’est pas une « douane » mais le vivant témoin de la charité fraternelle qui est la première loi des chrétiens.

Ni laxiste, ni rigoriste, cette position du pape – qui prend parfois la forme d’une autocritique – est très importante pour la mise en œuvre pastorale des règles de l’Église tant en matière morale que sacramentelle. Sans aucunement renoncer à promouvoir la valeur du mariage chrétien selon l’Évangile, elle ouvre la voie à une considération circonstanciée des situations singulières sur l’horizon d’un chemin de croissance avec l’aide de la grâce. Cette invitation à la confiance de la part des fidèles et à l’écoute affectueuse de la part des pasteurs est assurément plus exigeante qu’une pastorale plus rigide (désirée par certains), mais elle correspond à la dynamique de l’Évangile. Le pape y insiste : « Jésus Christ veut une Église attentive au bien que l’Esprit répand au milieu de la fragilité : une Mère qui, en même temps qu’elle exprime clairement son enseignement objectif, « ne renonce pas au bien possible, même [si elle] court le risque de se salir avec la boue de la route (EG 45) » (308).

Jean-François Chiron et Alain Thomasset

Sur le même thème

  • 1 an Amoris Laetitia

    Souffler la première bougie d’Amoris laetitia

    Le 8 avril 2016, après deux années d’intense dialogue entre évêques, familles et théologiens, le pape François publiait l’exhortation apostolique sur l’amour dans la famille, Amoris laetitia. Ce grand document du magistère est un message d’espérance pour toutes les familles. Invitées à vivre pleinement leur vocation d’amour dans le monde contemporain, elles sont encouragées à […]

  • Bougies

    A la lumière de la Parole

    Présentation du chapitre premier d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Ce premier chapitre consiste à ouvrir les Écritures en invitant chacun à s’en laisser instruire. Non que, face aux questions anthropologiques et sociétales que nous affrontons, la Bible nous livre des […]

  • Famille_Roms_bidonville

    La réalité et les défis de la famille

    Présentation du chapitre deux d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Après avoir puisé à la source de l’Écriture qui donne « un ton approprié » à son exhortation, François se penche dans ce deuxième chapitre sur la situation actuelle des familles. Il […]

  • Ellenrieder_Jesus_als_Kinderfreund_1845 Konstanz

    Le regard posé sur Jésus : la vocation de la famille

    Présentation du chapitre trois d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Dans les précédents chapitres, le pape François a tiré de l’Écriture le principe d’une bonne nouvelle du mariage, avant de considérer la réalité multiple de la situation des familles et d’identifier les […]

  • personnes âgées grands-parents senior

    L’amour dans le mariage

    Présentation du chapitre quatre d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Une chose frappe dans ce long chapitre central : parlant d’amour, il sera question et des hommes et de Dieu, écrit en substance le pape. Car si l’amour est une réalité concrète, […]

  • Fecondite-5

    L’amour qui devient fécond

    Présentation du chapitre cinq d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Comme annoncé dans le préambule de l’exhortation, ce chapitre donne des orientations pour « la construction de foyers solides et féconds selon le plan de Dieu » (6) et veut encourager chacun […]

  • pasteur

    Quelques perspectives pastorales

    Présentation du chapitre six d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Après avoir, dans les chapitres précédents, invité à se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu (chap. 1), pris la mesure des questions posées aux familles par les évolutions actuelles […]

  • Grandir-7

    Renforcer l’éducation des enfants

    Présentation du chapitre sept d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Des enfants, il est souvent question au fil du texte de l’exhortation apostolique. Dans ce chapitre, le pape se penche sur leur éducation, parce que « cette fonction éducative des familles […]

1 an Amoris Laetitia

Textes et documents de référence

Textes et documents de référence sur la famille

Agenda famille

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31