Souffler la première bougie d’Amoris laetitia

Couverture édition annotéeLe 8 avril 2016, après deux années d’intense dialogue entre évêques, familles et théologiens, le pape François publiait l’exhortation apostolique sur l’amour dans la famille, Amoris laetitia. Ce grand document du magistère est un message d’espérance pour toutes les familles. Invitées à vivre pleinement leur vocation d’amour dans le monde contemporain, elles sont encouragées à instaurer une culture de la rencontre : Je t’aime parce que tes mains travaillent pour la justice, dit le poète cité au § 181. La dynamique de l’intégration apparaît nettement comme un fil rouge de l’exhortation : L’Église n’est pas une douane, elle est la maison paternelle où il y a de la place pour chacun avec sa vie difficile. (§ 310). Les familles peuvent retrouver confiance dans la réalisation de leur mission en s’appuyant sur une Église miséricordieuse qui les accompagne dans les hauts et les bas de leur vie.

Une année s’est donc écoulée. Célébrer ce premier anniversaire, c’est se réjouir de ce temps de réception qui permet à chacune et chacun de faire résonner la parole du pape François au cœur de sa vie.

Sans se risquer à un inventaire forcément partiel, évoquons ce qui se vit et se cherche en France : nombreuses journées de découverte du texte ; groupes de lecture et de partage ; chemins de discernement pour les situations plus complexes ; nouvelles formations pour l’accompagnement des familles dans les universités catholiques ; et tant d’autres initiatives !

Reste qu’il faut poursuivre la découverte d’Amoris laetitia, encourager sa lecture qui fait tant de bien aux familles et aux pasteurs. Dans cet esprit, l’édition annotée de la Conférence des évêques de France et du centre Sèvres parue à l’automne 2016 aux Editions jésuites a déjà permis à des milliers de lecteurs de rentrer pas à pas dans l’intelligence du texte. Fruit de la collaboration d’une vingtaine de théologiens de plusieurs facultés, d’acteurs de la pastorale et de mouvements, elle s’avère précieuse pour qui veut aborder le texte avec clefs de lecture, présentations des chapitres, glossaire, postface, témoignages, questions etc.

A l’heure de souffler la première bougie, nous mettons à la disposition de tous, avec l’aimable autorisation de l’éditeur, les introductions de chacun des neuf chapitres, neuf présentations à deux voix provenant de l’édition annotée. Et ce afin d’encourager et partager le plus largement possible la lecture d’Amoris laetitia. Ces neuf textes s’égrèneront tout au long du temps de Pâques, lumière renouvelée sur un texte qui nous interpelle et nous stimule.

Bonne lecture !