« Voter est un devoir chrétien », par Mgr Le Vert

Le Vert Jean-Marie - Quimper Léon

Chers amis,

Des échéances électorales importantes nous attendent dans quelques semaines, avec le renouvellement de nos représentants au plus haut niveau des pouvoirs exécutif et législatifs : le Président de la République et l’ensemble de nos députés.

Ces élections surviennent à une période forte de crise et d’interrogations sur l’avenir de notre société. Comme tous les citoyens de notre pays, nous sommes appelés à exprimer notre choix. La Conférence des Evêques de France (CEF) a proposé dès le 3 octobre 2011 un document, « Elections : un vote pour quelle société ? », écrit pour nous aider dans notre réflexion et notre discernement. Les évêques attirent l’attention sur des points qui nous concernent tous, et qui sont à prendre en compte en vue des prochaines élections : la famille, la culture, la jeunesse, l’attention particulière aux plus pauvres et aux plus démunis, le handicap, la vie dans les banlieues, les migrants, l’environnement, la justice, le respect de la vie, l’économie, une juste laïcité qui ne rejette pas le fait religieux dans la sphère du privé… L’attention de la campagne se focalisera sans doute sur le domaine économique et social. Cependant, nos élus seront en place pour cinq années, et ils auront au cours de leur mandat à traiter toutes ces autres questions. Il nous revient donc d’examiner comment les choix et les orientations des candidats traitent les différents points évoqués par les Evêques de France, de vérifier si ce qui nous est proposé est cohérent avec la société que nous voulons pour demain.

Notre Eglise ne se confond pas avec un parti politique et ne se reconnaît en aucun d’eux. Elle respecte la liberté d’opinion et incite chacun à exercer sa responsabilité de citoyen. Cependant, la laïcité n’interdit pas aux chrétiens d’exprimer et de promouvoir les valeurs humaines conformes à l’Evangile. Au contraire, elle le demande.
L’Évangile, quant à lui, n’est pas un programme politique. Mais en revanche, au nom même de l’Évangile, il y a des choix politiques auxquels les chrétiens ne peuvent adhérer. En fait, il ne s’agit pas de tirer un programme
politique de l’Évangile, mais de lire les programmes politiques à la lumière de l’Évangile.

Conformément à l’enseignement de l’Eglise, je rappelle que voter n’est pas seulement un devoir citoyen, mais aussi chrétien ; et que la responsabilité de chacun est de participer à ces élections de manière éclairée et en conscience, en allant chercher l’information et en contribuant au débat et aux échanges avec d’autres. Nous devons le faire avec un regard de paix et inspiré par les valeurs évangéliques. C’est pourquoi, au nom même de ma mission d’évêque, je vous invite à lire ou relire le document publié par la Conférence des Evêques de France.

Vous pouvez trouver ce texte sur le site eglise.catholique.fr.

Chers amis, l’Espérance qui nous anime nous donne confiance en l’avenir, un avenir à construire ensemble, sous le regard de Dieu et avec sa grâce. N’oublions pas de le prier aussi pour ces élections, pour qu’il advienne ce qu’il y aura de mieux pour notre pays. Parce qu’il est devenu homme et qu’il connaît le cœur de l’homme, le Christ Jésus a quelque chose à nous dire sur tout ce qui concerne la vie de notre monde, les difficultés qu’il rencontre et les craintes qui peuvent tourmenter notre cœur.

Bonne préparation aux prochaines échéances électorales.

+ Jean-Marie Le Vert
Evêque de Quimper et Léon

Sur le même thème