Église aux périphéries

Le pape François au milieu de la foule dans un bidonvilleFraternité, Lien social, Évangile

En novembre 2014, l’Assemblée plénière des évêques de France a lancé le projet : « évangélisation en monde populaire » et l’a défini comme un axe prioritaire d’action pour les trois prochaines années.

Nombreux sont déjà les acteurs d’Église qui œuvrent au quotidien. Signe d’Évangile dans le monde populaire, ils créent ou recréent du lien social et fraternel,  ils sont présents et agissent dans les quartiers « difficiles », les « cités », le monde rural… : ils vivent et font vivre l’Église aux périphéries auxquelles nous appelle le Pape François.

Au cœur de cette « Église aux périphéries », nous avons à montrer et à faire fructifier la fraternité, le vivre ensemble et ces liens sociaux qui nous unissent. Ensemble (mouvements, associations, diocèses, maisons de quartiers…), nous avons à partager des expériences « réussies » entre tous pour continuer à innover dans nos pratiques. C’est là l’ambition de cette démarche : mieux nous connaître pour inventer encore.

En ces temps troublés où notre société cherche ses repères, nous recevons, à nouveau, cette invitation de Mgr Moutel à être « une Église qui fait du lien ». Car nous savons, d’expérience, que travailler à ce lien social, c’est construire une société de paix et de croissance des êtres humains.

Là où l’Esprit nous devance déjà, il s’agit toujours de témoigner de l’actualité du message chrétien et d’y trouver le terreau de son rayonnement.