Droits de l’Homme

C’est en 1963 avec l’encyclique Pacem in terris puis avec le concile Vatican II et particulièrement la Déclaration sur la liberté religieuse de 1965 que l’Eglise catholique ouvre la porte aux droits de l’Homme. Jusque-là, elle plaidait pour les droits de Dieu face auquel l’homme n’a que des devoirs.

L’encyclique s’engage d’entrée sur un chapitre relatif aux droits, droit à l’existence et à un revenu décent, droits relatifs aux valeurs morales et culturelles, droit d’honorer Dieu selon la juste exigence de la droite conscience, droit à la liberté dans le choix d’un état de vie, droits relatifs au monde économique, droits de réunion et d’association, droits d’émigration et d’immigration, droits d’ordre civique. Lire la suite

Sur le même thème