Journées de la Création en Touraine

flyer-J-Creation-Tours_jpegLes premières Journées de célébration de la Création ont vu le jour en Touraine en 2009 à l’initiative d’un groupe de trois laïcs et d’un diacre, dans le cadre du réseau « Paix, environnement et modes de vie » porté par « Pax Christi Environnement ». Renouvelées par le même groupe en 2010 et 2011, elles se sont élargies en 2013 avec l’apport du CEAS (Centre d’études et d’actions sociales). Après une nouvelle pause en 2014, elles ont bénéficié en 2015, en lien avec la promulgation de l’encyclique Laudato Si’,  du rapprochement de nombreux autres mouvements et services d’église (ACi, CCFD, CEP 37, CMR, les EDC, MCC, Secours Catholique, …).
Elles se tiennent, autant que faire se peut, le samedi d’octobre le plus proche de la St François d’Assise.

Églises concernées
Depuis l’origine, la manifestation s’est voulue œcuménique, comme l’indique l’appartenance de l’auteur de l’homélie prononcée au cours du temps de prière, successivement pasteur (ERF),  pope orthodoxe,  prêtres catholiques et prêtre de l’église anglicane. Cependant, à côté de cette participation des clercs, la préparation des journées et leur fréquentation restent à ce jour le fait quasi unique de catholiques. Le diocèse (notamment à travers son service de communication et la visite régulière de ses responsables sur le site) apporte un soutien important aux journées, sans en être formellement le commanditaire.

Programme type des journées et participation
À ce jour, les journées ont toutes été organisées avec les mêmes quatre étapes, à savoir :
– Une marche assez courte (6-7 km), entrecoupée de 2 ou 3 temps d’arrêt avec lecture de textes célébrant la Création
– Un pique nique (partagé depuis 2015)
– Une série de deux ou trois courtes conférences (chacune 30 min + 10 min de débat), prononcées par des intervenants locaux (voir ci-dessous)
– Un temps de prière œcuménique incluant des extraits bibliques, des textes contemporains issus ou non du magistère, une homélie, des chants et la récitation du Notre Père.
La participation est comprise entre 50 et 110 personnes, toujours plus nombreuses pour les conférences que pour la marche du matin !

Lieux retenus
Les Journées sont organisées le plus souvent en milieu rural, en un lieu « où souffle l’esprit » et dont l’environnement facilite le contact avec la nature : en 2009 et 2015, à l’abbaye de La Clarté-Dieu (dernière fille de Citeaux), en 2010 à l’abbaye de Marmoutier (fondée par St Martin) et en 2011, à celle de Bourgueil (au milieu des vignes !) En 2013, elles se sont cependant déroulées en ville pour faire découvrir le tramway nouvellement installé, ainsi qu’un « éco-quartier » périphérique.

Conférences  et témoignages
Sans prétention académique, les conférences visent à sensibiliser les chrétiens à différents problèmes environnementaux. Des témoignages, notamment d’agriculteurs, sont également sollicités. On a pu entendre ainsi,
– à propos de l’agriculture : les effets du réchauffement climatique sur les rendements, le rôle des conservatoires végétaux, l’évolution des pratiques culturales …
– à propos de la transition énergétique : l’avenir des agro-carburants et de l’électricité d’origine nucléaire,  le rôle possible de l’hydrogène, les relations entre énergie, transports et habitat …
– mais aussi d’autres sujets tels que l’accaparement des terres, certains aspects de recyclage … et même la relation spirituelle entre les lieux et l’architecture.

Contact