Déchets nucléaires et enjeux éthiques

Les projets d’enfouissement de déchets nucléaires en cours à Bure (Meuse) mobilisent les évêques des diocèses de Langres, Saint-Dié, Troyes et Verdun. Avec d’autres, et en vue d’un débat public en 2013, ils proposent un document : « Gestion des déchets nucléaires. Réflexion et questions sur les enjeux éthiques ».
 
Evêque de Troyes, Président de Pax Christi France, Mgr Marc Stenger a piloté un groupe de travail composé de prêtres, diacres et laïcs, chrétiens et non-croyants, sur la gestion des déchets nucléaires. Mgr Philippe Gueneley, évêque de Langres, Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié et Mgr François Maupu, évêque de Verdun, l’y ont rejoint car leurs diocèses sont limitrophes du site de Bure, en Lorraine.

« L’Eglise ne prétend pas avoir la solution, a souligné Mgr Stenger. Elle a le devoir de faire en sorte que les questions soient posées et entendues ». Il s’agit donc de proposer des repères éthiques autour d’un projet économique.

Document de 31 pages qui a demandé 2 ans de travail, « Gestion des déchets nucléaires. Réflexion et questions sur les enjeux éthiques », veut « ouvrir une réflexion » en vue de la confrontation publique annoncée pour 2013.

Plus grand public, une synthèse de quatre pages est destinée à « favoriser prise de conscience, interrogation et débat, au moment où il s’agit de faire des choix qui engagent notre avenir ».

Dans un texte liminaire, les quatre évêques rappellent que « l’Eglise est dans sa mission, lorsqu’elle défend l’intérêt de l’homme et de l’environnement, en favorisant des questionnements sur les choix de société et la confrontation des points de vue à leur sujet ».

Ils espèrent que ces éléments feront « l’objet de rencontres, d’approfondissement, de débats, dans une écoute respectueuse de la diversité des points de vue et dans le souci d’être au service de l’homme et de la vérité ».

Leur démarche s’inscrit dans la suite du groupe de travail « Ecologie et environnement » de la Conférence des Evêques de France, présidé par Mgr Stenger, qui a publié « Enjeux et défis écologiques pour l’avenir » (Ed. Bayard/cerf/Fleurus-Mame, 2012).
 

Paroles d’évêques

Pour Mgr Philippe Gueneley, évêque de Langres, cette démarche fait écho au 1er rassemblement œcuménique européen de Bâle (1989) sur le thème de l’environnement et prend sa source dans la Parole de Dieu (Livre de la Sagesse 1, 14).

Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié, encourage une prise de conscience dans la société et chez les chrétiens. Il s’interroge sur l’impact sur l’eau à long terme et sur la question de nos déchets en général.

Mgr François Maupu, évêque de Verdun, a rappelé que la mort d’un jeune, fauché par un train de déchets, avait relancé le débat. Il a évoqué les subventions versées aux communes, vécues comme une injustice par certaines.

Interpellé sur la position de l’Eglise, Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, a voulu « favoriser le questionnement » et proposer une réflexion d’ordre éthique pour permettre de poser des choix mieux informés et donc plus libres, plutôt que de répondre par une position tranchée.

Sur le même thème

  • 26 Novembre 2008: Panneaux solaires couvrant le toit de la salle PVI près de la basilique Saint Pierre, Rome, Vatican

    Développement durable

    Nos sociétés sont aujourd’hui confrontées au défi majeur d’imaginer et de mettre en place un développement durable et viable pour les générations présentes et futures. Ce défi appelle une transition radicale au niveau écologique et au niveau sociétal. Les Chrétiens se sentent directement concernés par ce défi et veulent participer à ce grand débat de […]