Hymne pour la fête de l'Assomption par Saint Odilon

 

Adest dies laetitiae

odilon_de_mercoeur
Saint Odilon de Mercoeur (961-1049), cinquième abbé de Cluny, fut le promoteur de la « Paix de Dieu » et de la fête des défunts, le 2 novembre.

Voici venu le jour de joie

Eblouissant de sa lumière ;

Voici que la Reine des vierges

Gravit le céleste chemin.

Voici qu'autour d'elle s'avance

La claire légion des anges

Et derrière elle, célébrée,

La cohorte des vierges saintes.

A tous il est bon de croire ;

Brillant du céleste diadème,

Voici qu'Il court à sa rencontre ;

Le Christ, le Christ naquit d'elle !
Bien plus que la gloire des anges,

Ce rameau pur et sans péché, 

Au trône du Père avec Lui,

En fameux gage il le rapporte.

La cité du règne céleste

Et sa plénière dignité

Honorent du Prince la Mère,

De leurs vœux et de leur honneur.

Avec eux chantons l'allégresse

Dans le triomphe de ce jour,

Et dans sa joie, célébrons Dieu,
Louons Dieu et Le supplions.

Accomplissons de cette fête

Les éclatants enseignements ;

Va, mon âme, implore et supplie, 

Vous, mes lèvres, chantons la joie.

Voir aussi...

A noter sur vos agendas

Actualités

Articles et documents

Rubrique du site à consulter

A voir

Lexique
Ange gardien - Angélus - Archistratège - Assomption - Béatification - Bienheureux - Canoniser - Chapelet - Communion des Saints - Confesseur - Culte Marial - Dévotion mariale - Docteur de l’Eglise - Dormition - Elu - Equipe du rosaire - Fiat - Hagiographie - Immaculée Conception - Magnificat - Marie - Martyr - Martyrologe - Ménologe - Ostension - Paradis - Patronage - Pères de l’Eglise - Perfection chrétienne - Piétà - Reliques - Saint - Sainteté - Sanctoral ou propre des saints - Stigmates - Synaxaire - Thaumaturge - Toussaint