Extrait du rituel du baptême

Le baptême, sacrement de la foi

Le baptême est tout d’abord le sacrement de cette foi par laquelle les hommes, éclairés par la grâce du Saint-Esprit, répondent à l’Evangile du Christ. L’Eglise éveille les catéchumènes, les parents des petits enfants à baptiser, leurs parrains et marraines, à cette foi véritable et active par laquelle, s’attachant au Christ, ils entrent dans la communion de la nouvelle Alliance.

L’Entrée dans l’Eglise Universelle

Le Baptême est aussi le sacrement qui incorpore les hommes à l’Eglise pour devenir demeure de Dieu dans l’Esprit , une nation sainte et un sacerdoce royal . Il est le lien sacramentel d’unité existant entre tous ceux qui en ont été marqués .

L’état de baptisé est acquis une fois pour toutes. La célébration sacramentelle le signifie dans la liturgie latine, lorsque, en présence du peuple de Dieu, les nouveaux baptisés reçoivent l’onction du saint-chrême. C’est en raison de cet aspect définitif que le rite du baptême est tenu en grand honneur par tous les chrétiens et qu’il n’est permis à qui que ce soit de le réitérer quand il a été célébrer validement, même par des frères séparés.

La Naissance à la vie de Dieu

Le baptême, bain d’eau qu’une parole accompagne , lave les hommes de tous péchés, les fait participer à la nature divine et les rend fils adoptifs . Comme le déclarent les prières pour la bénédiction de l’eau, le baptême est le bain de la nouvelle naissance des fils de Dieu : par lui, ils naissent d’en haut. On invoque la sainte Trinité sur ceux qui vont être baptisés : marqués de son nom, ils lui sont consacrés et ils entrent en communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. C’est vers ce sommet que conduisent les lectures bibliques, la prière de l’assemblée et la triple profession de foi.

La Participation à la mort et à la résurrection du Christ

Surpassant de beaucoup les purifications de l’ancienne Loi, le baptême opère tous les effets qu’on vient de rappeler, en vertu du mystère de la passion et de la résurrection du Seigneur. Car les baptisés, devenus un seul être avec le Christ par une mort semblable à la sienne, et ensevelis avec lui par la mort , sont aussi revivifiés en lui et ressuscités avec lui . Par le baptême, en effet, c’est vraiment le Mystère pascal qui est rappelé et qui est à l’œuvre en tant qu’il fait passer les hommes de la mort du péché à la vie.

Cf. Ep 2, 22
Cf. 1 P 2,9.
Cf. Concile Vatican II, Décret sur l’œcuménisme, n .22.
Cf. Ep 5, 26.
Cf.2 P 1, 4.
Cf. Rm 8, 15 ; Ga 4, 5.
Cf. Tt 3, 5.

Approfondir votre lecture

Rencontrer Jésus

rencontrer jesus site jesus

Narthex.fr

Narthex

Liturgie catholique.fr

logo snpls