Le Comité de liaison catholique-juif international (ILC) fête ses quarante ans à Paris

logocef_100

La 21ième session des rencontres biennales entre l’International Jewish Committee for Interreligious Consultation (IJCIC) et la Commission pour les relations religieuses avec le judaïsme du Saint Siège, se déroule à Paris du 27 février au 2 mars 2011. La tenue en France de cette rencontre sera l’occasion de mettre en lumière le travail exemplaire de rapprochement opéré par les catholiques et les juifs de France.
 
Dans le prolongement de la déclaration conciliaire Nostra Aetate sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes (28 octobre 1965), cet organe de dialogue et de rencontre est né de la volonté du Saint Siège et de plusieurs organisations internationales représentatives du peuple juif (Congrès juif mondial, Bnei Brith, American jewish commitee, anti-diffamation league…) en Israël et en diaspora. Les différentes structures juives se sont regroupées au sein de l’IJCIC, comité aujourd’hui présidé par le Rabbin new-yorkais Richard Marker, et comptant des représentants des trois principales branches du judaïsme (orthodoxe, conservatif et libéral), d’autres organisations nationales et internationales juives, du Grand Rabbinat d’Israël, ainsi que de l’Ambassade d’Israël au Saint-Siège. Les rencontres Saint Siège – IJCIC ont lieu tous les deux ans. Les dernières se sont déroulées à Budapest (nov. 2008), Le Cap (nov. 2006), Buenos Aires (juillet 2004).

Initié dès la fin de la 2ème guerre mondiale, notamment par Jules Isaac et Jacques Maritain, le dialogue entre juifs et catholiques en France s’est poursuivi et développé, en particulier sous l’impulsion d’éminentes personnalités comme le cardinal Albert Decourtray, le cardinal Jean- Marie Lustiger, le Père Jean Dujardin et le Père Dupuy, qui fut l’un des initiateurs du Comité de liaison catholique-juif international (ILC).

« Nous vivons l’accueil de cet anniversaire de l’ILC comme des retrouvailles après tant d’années de méfiance… Avec une certaine joie !», souligne le Père Desbois, acteur essentiel du dialogue judéo-chrétien en France : « D’une certaine façon, c’est la reconnaissance des efforts de dialogue avec les juifs en France. Nombre d’évêques en France ont des relations simples et régulières avec les instances juives de leurs diocèses. Je pense par exemple à la présence et à la prise de parole de Mgr Bernard-Nicolas Aubertin au repas du Crif à Tours, à celle du Cardinal Philippe Barbarin à Lyon. Qu’ILC célèbre son anniversaire en France est un beau signe. Malgré tous les pogroms, la Shoah, l’antisémitisme, un lien de confiance se tisse ».
 

Les temps forts de ces 4 jours de rencontre

C’est au Collège des Bernardins que se tiendront en alternance des sessions plénières et des ateliers de réflexions sur 40 ans de dialogue judéo catholique en Europe et dans le monde.

Il y aura :
· Une séance inaugurale le dimanche 27 février, en présence d’un représentant du gouvernement français. Parmi les personnalités juives, seront présents le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, le Président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), M. Richard Prasquier, le Rabbin Philippe Haddad, le Rabbin Moshé Lewin et, parmi les autorités catholiques, les cardinaux Kurt Koch, Jean-Louis Tauran, Peter Turkson, André Vingt-Trois et Philippe Barbarin, le Patriarche latin de Jérusalem, sa Béatitude Fouad Twal. Lors de cette soirée d’ouverture s’exprimeront (entre autres) le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des Evêques de France et le président du CRIF, M. Richard Prasquier.
· Un déplacement à la rencontre de la communauté juive du Raincy aura lieu le lendemain lundi 28 février. Un chêne sera planté à la mémoire d’Ilan Halimi, assassiné cruellement en 2006. Ce geste fort sera effectué par la partie catholique de la délégation devant la synagogue du Raincy, en présence du Maire Eric Raoult.
· Une journée dédiée à la mémoire de la Shoah en France le mardi 1er mars. La délégation sera reçue au mémorial de la Shoah à Paris, avant de se rendre sur le site du camp de Drancy où se déroulera devant le wagon une cérémonie commémorative. Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, prendra la parole sur le thème de la repentance (texte des évêques de France en 1997). Serge Klarsfeld parlera de l’histoire du camp de Drancy. Yvette Lévy, déportée depuis Drancy et survivante d’Auschwitz et le Père Patrick Desbois, directeur du service national pour les relations avec le judaïsme de la Conférence des Evêques de France s’exprimeront également.
 

Contact Presse :
Karine Breslaw (Directrice de la Communication au CRIF) : 01.42.17.10.04
Marie Baudoin (Déléguée à la communication du diocèse de Paris) : 01 53 10 33 82
Vincent Fauvel (Responsables des relations avec les médias de la Conférence des
Evêques de France): 01 72 36 68 48 – 06 42 42 26 98

Télécharger le communiqué au format adobe.

Approfondir votre lecture

  • Père Patrick Desbois

    Rencontre avec les juifs

    Le Service national pour les relations avec le judaïsme est né après le concile Vatican II. Fondé par le P. Bernard Dupuy, dominicain, il a ensuite été inséré au sein de la Conférence épiscopale. Son actuel directeur en est le P. Patrick Desbois, qui travaille sous la responsabilité du Conseil pour l’unité des chrétiens et [...]

Espace presse

Contacts presse :

Mgr Bernard Podvin
Porte-parole et directeur du service de communication
Tél: 01 72 36 68 41

M. Vincent Fauvel
Responsable des relations avec les médias et directeur adjoint du service communication
Tél. : 01 72 36 68 48

Mlle Constance Pluviaud
Assistante relations médias
Tél. : 01 72 36 68 42

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris
Contact média Accréditations auprès de la CEF