Que fait-on au catéchisme ?

Au catéchisme, les enfants « apprennent » à devenir croyants. La foi n’est bien sûr pas un savoir théorique que l’on évalue comme à l’école ! C’est une façon de vivre avec Jésus-Christ. Les enfants s’ouvrent à une relation à Dieu et aux hommes.

Eveil à la FoiAu catéchisme, l’enfant découvre progressivement une relation à Dieu qui s’enracine dans l’Eglise. L’occasion lui est donnée de comprendre ce qui est vécu dans les sacrements, et d’aborder la Parole de Dieu. Il découvre ainsi les contenus d’une foi vivante qui donne sens à sa vie.

Parce qu’il y a différentes façons de mieux connaître Jésus, le catéchisme propose des itinéraires variés :

Les enfants peuvent étudier un texte d’Evangile et l’illustrer, par exemple, ou bien regarder un DVD, découvrir un épisode de la Bible par le jeu ou le mime, aller voir une exposition, visiter une église, ou découvrir ensemble l’histoire de la vie d’un saint.

Le catéchisme permet aussi aux enfants de rencontrer d’autres croyants. C’est l’occasion pour eux d’aborder des questions existentielles, qui touchent à leur quotidien. Parfois, ils sont invités à participer à une célébration et à prier ensemble. Des rassemblements avec les familles et tous les paroissiens sont proposés. Le catéchiste les accompagne dans leurs découvertes, les écoute, lance le débat, répond à leurs questions, et les initie à la prière de l’Eglise.

Le catéchisme en questions

Qui sont les animateurs ?

Les catéchistes sont des chrétiens bénévoles qui sont appelés à un service auprès des enfants pour leur faire connaître Jésus Christ. Ils sont des croyants qui se risquent à témoigner d’une parole qui les fait vivre.
Les catéchistes sont formés et s’appuient sur des documents pédagogiques pour préparer les rencontres.
Ils ne sont pas isolés : ils accomplissent leur service sous la responsabilité de la paroisse, et en collaboration avec d’autres catéchistes, avec les prêtres et les évêques.
Des responsables diocésains sont chargés de coordonner la catéchèse et d’organiser la formation des catéchistes de toutes les paroisses d’un diocèse. Il existe également un service national de la catéchèse et du catéchuménat, qui soutient les actions des diocèses.

Comment les catéchistes sont-ils formés ?

Les catéchistes sont formés au niveau des paroisses et avec l’aide des prêtres. Il existe également des formations organisées au niveau diocésain. Les catéchistes s’appuient en outre sur des documents pédagogiques pour préparer les rencontres avec les enfants. Ceux qui prennent en charge des groupes avec des enfants handicapés bénéficient d’une formation particulière, dans le cadre de la Pédagogie Catéchétique Spécialisée (PCS). Les catéchistes continuent eux-mêmes à apprendre et à se former. Ce qu’ils vivent avec les enfants rejaillit sur leur vie toute entière, leur manière de s’exprimer et sur leur foi. C’est une expérience personnelle et spirituelle très forte. Devenir catéchiste, devenir témoin de l’Evangile auprès d’enfants fait grandir dans la foi.

Comment puis-je aider mon enfant ?

Votre rôle de parent est essentiel. Beaucoup pensent que ce sont les catéchistes qui ont le rôle principal dans l’éducation religieuse de l’enfant mais en réalité, la catéchèse est tout autant le rôle des parents. Ce sont eux qui sont responsables de leur enfant.
En tant que parent, vous avez d’ailleurs plus d’influence en profondeur sur la foi de votre enfant que les catéchistes. Concrètement, c’est en priant avec votre enfant, en s’intéressant à ce qu’il a fait au « caté », et en discutant avec lui, que vous pouvez l’aider et l’accompagner. Votre témoignage de foi est très important pour vos enfants. Il est comme un premier bain nourricier.
Cela peut être une occasion extraordinaire pour un dialogue très personnel avec votre enfant sur des questions comme l’amour, la souffrance, la prière, la mort. Mais l’essentiel est dans le témoignage de la confiance en Dieu, source de vie et d’amour.
Et n’ayez pas peur de ne pas avoir les bonnes réponses : chercher avec votre enfant, c’est déjà l’aider à avancer.

Les parents sont-ils mis à contribution ?

Les parents suivent les activités culturelles, sportives et le travail scolaire de leur enfant, comme son bon développement et sa santé. Il est important qu’ils s’intéressent aussi à ce qu’il vit au catéchisme.
La présence des parents, lorsqu’ils sont invités, donne du prix à l’engagement et à la démarche de leur enfant. A l’occasion, les catéchistes demanderont peut-être aux parents un petit coup de main pour l’organisation des rencontres et de leur bon déroulement (préparer un gâteau ou un panneau d’animation…), mais pas davantage s’ils ne le souhaitent pas. Cela peut être de participer aux réunions d’information proposées par les catéchistes, d’accompagner une sortie, ou de participer aux célébrations. Certains parents peuvent avoir le goût de s’investir davantage : ils peuvent devenir animateur en prenant contact avec leur paroisse.

Le catéchisme donne-t-il des valeurs morales à mon enfant ?

Oui, parce qu’être chrétien se traduit par une manière d’être dans la vie. La catéchèse a une valeur éducative pour la société. Elle conduit à la rencontre du Christ, et pose les bases d’une vie construite sur une éthique de valeurs humaines et spirituelles. Elle ouvre un chemin de sagesse et de bonheur, et initie à un art de vivre et à l’expérience de puiser en Dieu une force intérieure. Les enfants apprennent à lutter contre le mal, à conduire leur vie et à se conduire dans la vie avec les autres. Bref, la catéchèse « fait grandir ».

Y a-t-il des leçons à apprendre ?

Le catéchisme ce n’est pas l’école : il n’y a pas de notes et pas de classement parce que la foi ne s’évalue pas ! On y vient pour découvrir le don que Dieu fait à chacun.
Il n’y a pas de leçons à apprendre par cœur mais des contenus à découvrir. La plupart du temps, l’apprentissage se fait par une fréquentation régulière des textes fondamentaux et des prières, au cours de la messe ou de célébrations.
Dans ce lieu les enfants peuvent s’exprimer en vérité : ils font part de leurs incompréhensions, de leur étonnement, de leurs questions, de leurs joies, de leur émerveillement !
 La relation adulte/enfant n’est pas la même qu’à l’école : l’animateur n’est pas un instituteur même si la catéchèse se fait à l’école. Il n’est pas non plus le papa ou la maman du groupe, même si son enfant est présent. Il est un aîné qui partage sa foi et la foi de l’Eglise avec les enfants tout en guidant leurs découvertes.

Est-ce que mon enfant est libre d'arrêter s'il le souhaite ?

Oui, puisque la rencontre avec le Christ nécessite toujours un espace de liberté. Le rôle des parents est d’aider leur enfant à discerner ce qui est important pour lui et d’éclairer sa conscience. Il est important aussi d’aider votre enfant à persévérer dans ses engagements : s’il décide de ne plus aller à l’école, n’essaierez-vous pas de trouver les mots pour lui expliquer l’importance de sa formation scolaire pour sa vie entière ?

Mon enfant ne veut plus aller au caté. Dois-je l'obliger à continuer ?

L’attitude des parents doit être différente à la période de l’enfance et à celle de l’adolescence. Pour l’enfant, ce sont les parents qui décident ce qui est bon pour lui. Mais il ne suffit pas de décider pour lui, il faut le suivre et le soutenir. Il est important d’aider l’enfant à persévérer dans ses engagements.    Dans certains cas, pourtant, il vaut mieux ne pas imposer à un enfant d’aller au caté, s’il est bloqué. S’il ne se sent pas bien, on peut dialoguer avec lui. On peut en parler au catéchiste et au prêtre de la paroisse et essayer de comprendre les raisons de son blocage. Un enfant a le droit de ne pas croire. La catéchèse n’est pas uniquement l’enseignement d’une culture religieuse. C’est un chemin de foi. En cours de route, on peut s’apercevoir que l’on ne croit pas, mais d’autres moments peuvent survenir dans la vie et faire grandir la foi. Le chemin de foi d’un enfant ne doit pas être forcé. Les parents peuvent donner une éducation chrétienne, susciter une amitié avec Jésus, mais ils ne peuvent et ne doivent pas forcer.

Les grands-parents peuvent-ils faire le catéchisme à mon enfant ?

Les grands-parents ont souvent une riche expérience de foi à transmettre à leurs petits-enfants. Ils peuvent contribuer à l’éducation religieuse de l’enfant, sans toutefois prendre la place des parents. Il est important que l’enfant puisse s’épanouir également dans un lieu autre que sa famille. Le catéchisme lui permet de découvrir diverses façons de croire au sein de l’Eglise.

Pourquoi ne pas faire le catéchisme sur Internet ?

Internet est un outil d’échange et de communication très utile en catéchèse. Il rend plus perceptible la dimension universelle de l’Eglise. Il enrichit la catéchèse dans les paroisses. De nombreuses propositions existent pour les enfants sur internet. Toutefois, la vie en Eglise ne peut être pleinement vécue face à un écran. Les découvertes sur internet ne remplacent pas la rencontre réelle avec une communauté, les temps de prière partagés avec d’autres enfants, ou bien les questions spontanées posées au catéchiste. La foi chrétienne nous fait entrer en réseau fraternel actif.