Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ?

Le catéchisme est proposé aux enfants de 7 à 12 ans. C’est une démarche qui construit l’Homme, qui initie à la vie avec Jésus-Christ, qui aide à découvrir Dieu et à l’aimer.

Ecole de Prière de Saint PrixInscrire son enfant au catéchisme, c’est lui permettre de rencontrer Jésus et de découvrir qu’il est aimé de Dieu. C’est aussi lui donner des éléments de réflexion sur des questions qu’il se pose sur lui-même, sur le monde et sur Dieu.

Le catéchisme présente la foi de l’Eglise, sa cohérence, son intelligence, sa dynamique pour que chacun puisse exprimer sa propre foi chrétienne par des mots et des actes. C’est l’engagement progressif d’une personne qui chemine avec Dieu et son prochain.

« II s’agit d’apprendre en quelque sorte à cheminer avec le Christ, d’apprendre à s’émerveiller de tout ce qu’il représente pour notre existence, aujourd’hui comme toujours ; il s’agit de savoir accueillir l’amour de Dieu à travers tous les signes qu’il nous donne de lui-même ; il s’agit d’être inséré dans une communauté chrétienne et de découvrir, en elle et par elle, la nouveauté de l’Evangile. Voilà ce que veut être le catéchisme, ce qu’il veut permettre aux enfants. On ne va pas au catéchisme comme on va à la musique ou à la danse. La musique, la danse et bien d’autres choses enrichissent l’enfant dans sa manière de vivre mais ils ne lui font pas découvrir le sens profond de sa vie, ils ne l’éduquent pas dans sa liberté spirituelle. Et c’est bien ce que tant de personnes ressentent aujourd’hui comme un manque fondamental. »

Abbé Roger LAURENS, prêtre à Albi

Le catéchisme en questions

Est-ce que je n'empêche pas mon enfant de choisir en l'inscrivant au caté ?

Ecole de Prière de Saint PrixPour qu’un enfant puisse choisir, il doit pouvoir le faire en toute connaissance de cause. Parler de Jésus et de l’Eglise n’empêche pas un enfant d’être libre et proposer la foi chrétienne n’est pas l’imposer. C’est une occasion de le faire grandir en liberté, de l’aider à faire, le jour venu, des choix qui lui sont propres.

Le catéchisme...est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu'il a déjà ?

Les enfants ont des emplois du temps souvent très chargés. Mais toutes les activités n’ont pas la même valeur éducative. Le catéchisme n’est pas tout à fait une activité comme les autres : c’est la proposition de l’Eglise pour les enfants, afin que même les tout petits puissent entendre que Jésus les aime.
Ils posent des questions qu’ils n’ont pas l’habitude de poser ailleurs et réfléchissent avec d’autres sur ce qui leur tient à cœur, avec l’aide d’un adulte qui n’est ni enseignant ni un parent mais un témoin dans la foi. C’est également un lieu rencontre avec d’autres chrétiens. Si le choix entre toutes ces activités n’est pas toujours facile pour l’enfant, l’aider à grandir, c’est aussi l’aider à choisir.

Mon enfant peut-il aller au catéchisme sans être baptisé ?

Oui parce que le catéchisme est ouvert à tous les enfants, qu’ils soient déjà baptisés ou pas encore, et que leurs parents le soient ou non.
Au cours des années de catéchisme votre enfant pourra, s’il le désire, demander à recevoir le baptême et à faire sa première communion. Avec votre accord, et en lien avec les catéchistes et le prêtre de votre paroisse, il suivra une préparation en plusieurs étapes et, après ce cheminent, il recevra le baptême.

Je ne suis pas pratiquant. Puis-je inscrire mon enfant ?

Bien sûr puisque chaque enfant est accueilli dans la communauté chrétienne.
Le catéchisme, le partage sur la vie de foi, l’écoute sont des occasions extraordinaires pour dialoguer avec votre enfant sur des questions aussi importantes que Dieu, la vie, l’amour, la mort. Ce que votre enfant découvre peut provoquer des questionnements, des cheminements, pour lesquels il a besoin de votre appui. Vous pouvez avoir envie de prolonger cette complicité avec votre enfant. Pour certains parents, aller à la messe avec leur enfant revêt un sens nouveau. Ils peuvent parfois retrouver l’envie de célébrer cette aventure de foi, de partager avec d’autres enfants ou adultes, de rencontrer de nouvelles personnes avec qui lier amitié.

Je ne suis pas croyant. Mon enfant peut-il aller au catéchisme ?

Etre croyant est une question de conviction personnelle qui ne peut pas être imposée. Les parents doivent pouvoir accompagner leur enfant dans ses questionnements. Mais ils n’ont pas réponse à tout. Ils peuvent dire en toute franchise à leur enfant qu’ils ne sont pas croyants et en discuter avec lui, sans pour autant lui imposer des réflexions ou des doutes qui le dépassent.

Dans notre couple, nous n'avons pas la même religion. Est-ce judicieux d'inscrire notre enfant au catéchisme ?

Inscrire l’enfant au catéchisme, c’est possible, si les deux parents l’acceptent. Cela implique un engagement un peu plus important de la part du parent qui se reconnait catholique. La pratique religieuse de l’enfant appellera un accompagnement de la part de ses parents afin que son chemin puisse être respecté et soutenu à la maison.

Si l'un des deux parents n'est pas croyant ?

L’enfant peut participer au catéchisme. Il faut savoir respecter son choix à la maison, et lui laisser la possibilité de s’exprimer sur sa démarche en toute sérénité. Si les débats que l’enfant entend en famille s’inscrivent dans la démarche d’une écoute profonde et attentive, qui invite au respect, à l’accueil de l’autre qui pense différemment, l’enfant pourra sans dommage en être témoin. Ils lui permettront d’avancer dans son propre questionnement spirituel. A contrario, si les débats qui ont lieu en famille nuisent, enferment, caricaturent, isolent, ils blesseront l’enfant. Comment un enfant peut-il prendre part à des querelles qui opposent ceux qu’il aime ?

Mon enfant est inscrit dans une école catholique. A-t-il besoin d'aller au catéchisme ?

Les propositions des écoles catholiques sont très diverses. Dans de nombreux cas, le catéchisme est proposé par la paroisse et la préparation d’un sacrement se fait en commun, avec l’école et la paroisse.

Pour aller plus loin : lisez l’article du Père Mellet (Points de repère n°212)

Mon enfant fait partie d'un mouvement catholique. Cela remplace-t-il le catéchisme ?

Ce n’est pas la même chose. La catéchèse et les mouvements sont des réalités différentes de la vie en Eglise, mais leurs objectifs sont complémentaires. La catéchèse est une annonce de la foi vécue dans l’Eglise catholique. Elle accompagne l’enfant dans sa réponse libre à l’appel de Jésus-Christ à devenir son disciple. Elle initie également à la prière et à la liturgie de l’Eglise. Les mouvements catholiques accompagnent également les enfants dans leur vie de foi, mais sur le terrain. La force des mouvements est de permettre à l’enfant d’apprendre à vivre en équipe avec des enfants et des jeunes de son âge. L’enfant fait l’apprentissage, avec d’autres, de la cohérence entre vie et foi. Dans un mouvement catholique, l’enfant peut être amené à découvrir la foi chrétienne. Toutefois, s’il désire se préparer à un sacrement, il doit pouvoir suivre un parcours catéchétique adapté à son âge. Certains mouvements s’impliquent avec les paroisses dans ce sens.

Mon enfant est handicapé, puis-je l'inscrire au catéchisme ?

La foi chrétienne est proposée à tous : il n’y a pas de contre-indication médicale pour suivre le catéchisme. Dans de nombreuses paroisses, il existe des groupes adaptés aux enfants porteurs de handicap, qu’il soit moteur ou cérébral.

En fonction de son handicap, l’enfant sera guidé dans un groupe ou un autre. Dans les établissements spécialisés également (IME, IMP, CAT), des groupes d’enfants et de jeunes se réunissent régulièrement et se préparent aux sacrements. Une catéchèse avec une pédagogie spécialisée, la Pédagogie Catéchétique Spécialisée (PCS), est proposée à tous les enfants qui ne peuvent suivre une catéchèse en paroisse en raison de leur handicap. Les moyens pédagogiques sont un peu différents, mais le message est le même. La PCS est une pédagogie adaptée qui répond aux besoins spécifiques des enfants handicapés. Elle propose un ajustement du rythme, tout en s’adaptant à l’itinéraire de chaque enfant.

Je suis divorcé(e), est-ce que je peux inscrire mon enfant au caté ?

Bien sûr, avec l’accord de l’autre parent, si l’autorité parentale reste conjointe. Tous les enfants sont accueillis au caté, quelle que soit leur situation familiale. Les parents même divorcés et les parents remariés sont invités à vivre avec leurs enfants les célébrations à l’église.