Témoignages sur le catéchisme

COURS DE CATECHISME ADAPTE POUR UN GROUPE D'ENFANTS HANDICAPES MENTAUX.

Regards croisés de parents, de catéchistes et d’enfants inscrits au catéchisme. Des témoignages recueillis dans différents diocèses de France.

Chantal, mère d’un enfant handicapé, témoigne

Maintenant je sais à quoi ressemble la « Maison de Dieu ». Tout le monde y a sa place.

L’arrivée d’un enfant dans un foyer est un joyeux chamboulement. Celle d’un enfant handicapé mental est un terrible séisme. Les questions nous écrasent : sera-t-il heureux ? Se moquera-t-on de lui ? Il ne travaillera sans doute jamais : Allons-nous toujours pouvoir assurer ses besoins ? Il ne fera sans doute jamais sa première communion. Il ne se mariera sans doute jamais… L’enfant grandit et nous grandissons avec lui. Nos questions aussi. Comment perçoit-il la vie ? Est-il sensible à sa beauté ? Comment lui parler de Dieu ?

Un jour, par hasard, j’ai rencontré Ileana, qui s’occupait d’un groupe de catéchèse spécialisée. J’ai été tout de suite séduite par sa générosité mais je restais dubitative. Les trajets pour emmener mon fils me prendraient trop de temps. Elle m’a donc invitée à rester aux séances. Quel bonheur ! Je vivais ma foi comme je l’avais toujours rêvé. Pas de faux-semblants. On ne triche pas avec ces enfants-là !

Je suis encore impressionnée par le travail qui a été fait. J’ai été le témoin du bonheur des enfants parlant de Jésus, de ceux qui chantaient les louanges de Marie. J’ai assisté à des messes qui m’ont tellement bouleversée.

Maintenant je sais à quoi ressemble la « Maison de Dieu ». Tout le monde y a sa place. Les plus grands comme les plus petits, les « moins discrets » ou les « plus embarrassants ». Laurent veut rester couché au pied de l’autel ? Qu’il s’y sente bien ! Geoffroy voulait chanter plus fort que son voisin ? Qu’il s’époumone !

Puis, un jour, un beau jour, Ileana m’a demandé si j’accepterais que mon Alexandre fasse sa première communion. Mon fils ? Sa première communion ? Comment cela pouvait-il être possible ? Et bien oui ! Ce jour-là est arrivé. Pour Alexandre cela a été le plus beau jour de sa vie. Lui qui ne parle pas, l’a vécu pleinement. Il me disait : « Jésus » ; ce qui était pour lui une prouesse. Puis il y a eu la communion solennelle. Puis….

Dans sa chambre, depuis plusieurs jours, il installait quelque chose. Je ne voyais pas où il voulait en venir. Quand il eut terminé, j’ai vu que c’était un autel. Son autel. Son lieu de prière !

Chantal, Ile de France

Philippe, catéchiste à Lille, témoigne

J’ai accepté, malgré ma peur de ne pas savoir répondre aux questions des jeunes.

Après un parcours de foi personnel, je me suis intéressé à l’éveil à la foi puis au catéchisme, en lien avec le parcours de mon fils. Il a rejoint ensuite l’aumônerie de son collège, à Croix (59). La responsable de l’époque m’a demandé si je voulais bien animer le parcours d’un groupe de 6e.

J’ai accepté, malgré ma peur de ne pas savoir répondre aux questions des jeunes. Nous étions heureusement très bien accompagnés par l’animatrice en pastorale. L’année suivante, j’ai accepté de prendre un groupe de 5e. Cette année a été un déclic pour moi et j’ai demandé au prêtre de pouvoir faire ma profession de foi, à 41 ans, en même temps que les jeunes de mon groupe. Cela a été un vrai moment de bonheur.

En 2001 j’ai reçu un appel pour devenir responsable adjoint des aumôneries de Croix et Wasquehal. J’ai entamé une formation de 6 ans dans le centre de formation (CIPAC) à Lille. L’archevêque m’a envoyé en mission en 2008 pour l’aumônerie des collèges de Croix, Wasquehal et Flers Sart ainsi que pour la Pédagogie Catéchétique Spécialisée (PCS) sur la zone de Roubaix.

C’est pour moi un grand bonheur de pouvoir transmettre l’évangile à des jeunes de 5 à 15 ans. Cela m’a transformé !

Philippe, catéchiste à Lille, marié, 54 ans, 1 enfant.

En vidéo

« Faire de la catéchèse c'est donner le goût de Dieu. »

Une catéchiste et mère de famille du diocèse d’Orléans témoigne de son engagement dans la catéchèse, de ce qu’il lui apporte à lui comme à sa famille. Un engagement qui « est peut-être celui qui donne du sens à tous les autres ». Témoignage sur le site du diocèse d’Orléans

Questions aux parents

Pourquoi inscrire son enfant au caté ? Qu’est-ce que cela peut lui apporter ? Des parents, rencontrés lors des inscriptions des enfants à la paroisse Saint-Honoré d’Eylau à Paris, répondent. Témoignages sur le site de la paroisse

Rencontrer Jésus

www.jesus.catholique.fr

Liturgie catholique

Liturgie catholique

Messes info

messes.info

Catéchèse & catéchuménat

logo du site catechese.catholique.fr