Déclaration conjointe de la 21ème session du Comité international de liaison catholique-juif

La 21ème session du Comité international de liaison catholique-juif (ILC) s’est tenue à Paris du 27 février au 2 mars 2011.
La conférence intitulée « 40 ans de dialogue – Réflexions et perspectives d’avenir » a présenté le dialogue catholique-juif passé, présent et futur dans son cadre international. La session a commencé par l’évocation des 40 ans d’histoire de l’ILC, qui a été créé en 1970. Lors de cette session, les délégués venaient des Etats-Unis, d’Europe, d’Israël, d’Australie, d’Amérique latine et d’Afrique. La conférence a souligné la relation positive qui a débuté avec le concile Vatican II et la promulgation de Nostra Aetate (la déclaration sur les relations entre l’Eglise et les religions non chrétiennes) en 1965.

L’ILC a parrainé une conférence préliminaire de trois jours intitulée « Délégation de direction émergente », qui a rassemblé des jeunes des deux communautés de foi pour discuter des futurs défis à relever et pour contribuer au développement du dialogue destiné à impliquer plus de jeunes de par le monde. Ces délégués ont été invités à participer pleinement aux sessions plénières de l’ILC durant lesquelles leur sagacité et leurs idées neuves ont beaucoup apporté aux débats.

L’un des principaux résultats de la conférence fut l’approfondissement des relations et d’un désir commun d’affronter ensemble les immenses défis à relever par les catholiques et les juifs dans un monde en mutation rapide et imprévisible. Est également apparue l’évidence du devoir religieux commun de contribution au soulagement des conséquences mondiales de la pauvreté, de l’injustice, de la discrimination et du déni des droits universels de l’homme. Les participants ont été particulièrement sensibles à l’appel de la jeune génération à une vraie liberté et à la participation pleine et entière aux sociétés dans lesquelles ils vivent.

La conférence a évoqué les évènements actuels qui se déroulent dans certaines parties de l’Afrique du Nord et au Moyen Orient où des millions d’êtres humains expriment leur soif de dignité et de liberté. Dans de nombreuses régions du monde, les minorités, et particulièrement les minorités religieuses, sont victimes de discrimination, menacées par des restrictions injustes de leur liberté religieuse, et même persécutées et assassinées. Les orateurs ont exprimé une profonde tristesse face aux cas de violence ou de terrorisme « au nom de Dieu », y compris les attaques répétées contre les chrétiens, et les appels à la destruction de l’état d’Israël. La conférence a déploré chaque acte de violence perpétré au nom de la religion comme une corruption complète de la nature même de la relation authentique avec Dieu.

L’ ILC s’est engagé, dans la prochaine phase de ses travaux, à travailler à un avenir pacifique pour les populations du Moyen Orient et du monde, à un travail de proximité envers les groupes de dialogue catholique-juif en Europe et en Amérique latine, à la collaboration sur les questions éthiques et sociales, et à soutenir la prochaine génération de jeunes dirigeants pour qu’ils puissent s’appuyer sur les réussites historiques des quatre dernières décennies. Les participants sont fermement convaincus qu’il est important d’encourager les bonnes relations entre chrétiens et juifs à tout niveau et dans toutes les situations comme paradigme pour d’autres dialogues.
 

International Jewish Committee on Interreligious Consultations (IJCIC)
Commission du Saint Siège pour les relations religieuses avec le judaïsme

Les organismes membres de l’ IJCIC

American Jewish Committee
Anti-Defamation League
Bnai Brith International
Central Conference of American Rabbis
Israel Jewish Council for Interreligious Relations
Orthodox Union
Rabbinical Assembly
Rabbinical Council of America
Union of Reform Judaism
United Synagogue of Conservative Judaism
World Jewish Congress
 

Sur le même thème

  • croix_orient

    Pour nos frères d’Orient

    Chrétiens d’Orient Bagdad, 1er novembre 2010….. Notre Dame du Perpétuel Secours … Les mots manquent pour nommer l’innommable ! Tuer aveuglément des frères tandis qu’ils prient dans la communion des Saints… S’en prendre à l’homme et s’en prendre à Dieu ne font qu’un dans cette horreur. Merci aux membres de toutes croyances qui s’indignent devant […]

acteurs du dialogue (1)

Ressources

>>Textes et documents de référence

Déclarations et réflexions officielles sur les relations spirituelles de l’Église catholique avec le judaïsme.

En vidéos

La figure du cardinal Lustiger dans la progression des relations entre juifs et chrétiens.

Les progrès et les enjeux du dialogue entre l'Église catholique et le judaïsme après Nostra Ætate. Entretien avec le cardinal André Vingt-Trois.

Contacts

Service national pour les relations avec le judaïsme (SNRJ)

58, avenue de Breteuil
75007 Paris

01 72 36 68 71

Le Service national pour les relations avec le judaïsme est né après le concile Vatican II. Fondé par le P. Bernard Dupuy, dominicain, il a ensuite été inséré au sein de la Conférence épiscopale.
Son actuel directeur en est le Frère Louis-Marie Coudray, qui travaille sous la responsabilité du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme.

Liturgie

NOTRE PERE (1)

Rencontrer Jésus

rencontrer jésus

Messes info

messes.info

Catéchèse & catéchuménat

logo du site catechese.catholique.fr