L’Église catholique dans le mouvement oecuménique- Les principes

Les principes
Les étapes
Les acteurs
Les dialogues théologiques de l’Eglise catholique

L’Eglise catholique est entrée officiellement, et de manière irréversible, dans le mouvement œcuménique au Concile Vatican II. Sa position officielle sur les relations avec les autres Eglises et communautés ecclésiales a été précisée alors dans deux documents promulgués par le pape Paul VI en 1964 :
• La Constitution dogmatique sur l’Eglise Lumen gentium, n° 8 et 16
• Le décret sur l’œcuménisme Unitatis redintegratio

Sa compréhension de l’Eglise a été précisée dans plusieurs documents de la Congrégation pour la doctrine de la foi, qui veulent être une contribution au dialogue dans la vérité :
• La lettre aux évêques sur certains aspects de l’Eglise comprise comme communion (1992), qui a fait l’objet d’un important commentaire de la commission épiscopale pour l’unité.
• La note sur l’expression « Eglises sœurs » (2000)
• La déclaration Dominus Iesus sur l’unicité et l’universalité salvifique de Jésus-Christ et de l’Eglise (2000), dont les N° 16 et 17 ont une portée œcuménique par l’interprétation stricte qu’ils font des textes de Vatican II.
• Les réponses à des questions concernant certains aspects de la doctrine de l’Eglise (2007),

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens

Documentation et informations œcuméniques

Unite des chrétiens

Invitation aux voyages

N° 187 (juillet 2017) : sommaire et éditorial Revue Unité des Chrétiens, n°…