Dom Helder Camara (1909 – 1999)

Dom Helder Camara portrait noir et blanc

« Dom Helder est un exemple pour l’Église, mais il n’est pas facile de le suivre… » Ces mots ont été dits par Dom Demétrio Valentini, évêque de Jales, au Brésil, lors des célébrations du centième anniversaire de la naissance de Dom Helder Camara, le 7 février 2009. Et aussi : « C’est l’heure de voir en Dom Helder le patron de cette incomprise Église d’Amérique latine, et de le proclamer saint protecteur de notre continent. »

Dom Helder Camara est né le 7 février 1909 à Fortaleza. Il est mort le 27 août 1999, à Recife. Ordonné prêtre en 1931, il était nommé, en 1952, évêque puis, en 1955, archevêque auxiliaire de Rio de Janeiro. En 1964 il était transféré au siège métropolitain de Recife. Au jour de ses soixante quinze ans, en 1984, il remit sa démission au pape Jean-Paul II et prit effectivement sa retraite l’année suivante, à la nomination de son successeur.

Dans les annales de l’Église, Dom Helder reste celui qui développa au Brésil l’Action catholique spécialisée, créa et anima pendant douze ans la Conférence nationale des évêques, collabora à la création du Conseil épiscopal latino-américain, joua au concile Vatican II un rôle actif de « conscientiseur » et d’ « articulateur » avant d’en mettre en œuvre les options pastorales dans son diocèse.

Dans l’histoire du Brésil, Dom Helder est celui qui a éveillé la conscience sociale à la nécessité et aux conditions d’une société plus juste, et défendu la cause des sans droits durant la longue dictature militaire. Quelles qu’en soient les conséquences, dont il souffrit beaucoup : suspicions, dénonciations, marginalisation…

Dans la mémoire commune, Dom Helder reste une figure emblématique d’un triple engagement prophétique, vécu avec beaucoup d’autres : pour la justice comme condition de la paix, pour la non violence active, pour une Église servante et pauvre au service d’une humanité fraternelle. Autant de causes qui, d’un siècle à l’autre, gardent toute leur actualité.

Si ses paroles et ses gestes ont fait l’audience mondiale de Dom Helder, ses écrits permettent aujourd’hui d’accéder et de puiser à la source de leur inspiration et de leur énergie : une source spirituelle, voire mystique, régénérée chaque nuit à la faveur de sa Veille dédiée à la lecture, à l’écriture, à la conversation avec Dieu et sa création… Ils donnent à comprendre le « prophète » que tant de ceux qui l’ont connu ont vu en lui.

« Prophète, homme qui voit le monde avec les yeux de Dieu » témoigne à son propos l’archevêque de Manaus, vice-président de la conférence épiscopale brésilienne.

José de Broucker
Journaliste français et Association DHMA ‘Dom Helder – Mémoire et actualité’

Sur le même thème

Rencontrer Jésus

www.jesus.catholique.fr

Liturgie catholique

Logo du SNPLS

Messes info

logo Messe Info

Catéchèse & catéchuménat

Service national de la catéchèse et du catéchuménat