Une quête pour aider les Eglises d’Afrique dans leur mission

Le 8 janvier 2012, la fête de l’Epiphanie sera célébrée en communion avec les Eglises soeurs d’Afrique. Le père Pierre-Yves Pecqueux, directeur du Service national pour la mission universelle, explique l’enjeu de la quête pontificale de cette journée.
Pourquoi cette quête pour les Eglises d’Afrique ?
C’est une longue histoire dont l’origine est intéressante. En 1888, le Cardinal Lavigerie, fondateur des Pères Blancs, crée la « Ligue anti-esclavagiste » chargée de trouver des fonds pour hâter la libération des esclaves. Puis le pape Léon XIII institue en 1890 une Journée mondiale de l’Afrique, le jour de l’Epiphanie, demandant qu’une quête soit réalisée à cette date. Celle-ci a pour but de promouvoir et de développer toutes activités d’assistance, de bienfaisance et d’animation pastorale. Elle répond aux vœux de Benoît XVI « que l’Afrique ne soit plus oubliée dans ce monde en mutation profonde et qu’une authentique espérance se lève pour les peuples de ce continent ». 2010 se situe dans la dynamique du 2e synode africain qui s’est tenu à Rome du 4 au 25 octobre 2009 sur le thème de la réconciliation, de la justice et de la paix. D’où son titre « Avec les Eglises d’Afrique, en marche vers la justice et la paix ».

Que répondre aux chrétiens qui hésiteraient à donner ?
D’abord qu’avec la crise économique mondiale, certaines Eglises sont sur ce continent dans une situation financière critique. Plus que jamais, elles ont besoin du soutien fraternel des catholiques de France et d’Europe. Lors de l’assemblée des évêques à Lourdes le 6 novembre dernier, Mgr Djitanghar, évêque de Sarh, au Tchad, a insisté sur les défis pastoraux prioritaires, notamment celui de solidifier les responsables des « communautés ecclésiales vivantes ». Leurs efforts pour se former, fonctionner, se développer, doivent être encouragés. La mission est désormais réciproque. Il y a 150 ans, les missionnaires partaient d’Europe pour évangéliser l’Afrique. Aujourd’hui les Eglises africaines nous envoient des prêtres, des religieux et des religieuses ; encore faut-il qu’elles-mêmes puissent continuer à grandir.

Est-ce une manière de régler la dette des pays du Nord vis-à-vis de ceux du Sud ?
La dette est une dette de justice. Si nous croyons que l’Evangile a quelque chose à faire avec ce continent, nous avons sûrement à y apporter quelque chose de fort. Il est par ailleurs important que nos communautés voient ce qui se vit ailleurs. Nous appartenons à une Eglise universelle qui est autre chose que l’Eglise vieillissante que nous connaissons. L’affiche choisie en témoigne : l’Eglise d’Afrique est jeune. Les baptêmes d’adolescents y sont nombreux. Quant à ses communautés qui partent de la réalité des quartiers, partagent l’Ecriture, puis réfléchissent à des projets à mettre en œuvre localement, elles ont des choses à nous apporter. C’est tout le sens de cette quête : solidarité et ouverture.
 

Pour l’Epiphanie et pendant toute l’année
Placée sous la responsabilité de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples à Rome, la quête pontificale de l’Epiphanie est partagée équitablement entre les diocèses d’Afrique. En 2009, 214 d’entre eux dans 28 pays ont bénéficié de la générosité des diocèses de France. En 2010, 215 diocèses dans 28 pays d’Afrique, principalement francophones, ont ainsi pu recevoir, comme participation à leurs activités pastorales, un subside de 4 000 € chacun.

Toute l’année, l’association d’Aide aux Eglises d’Afrique reçoit des dons de particuliers qu’elle répartit sur des projets modestes essentiellement pastoraux présentés par des évêques ou des Congrégations religieuses tels que le remplacement du vélo d’un catéchiste, la traduction d’un carnet de chants ou le financement d’une formation sur l’encyclique Caritas in Veritate. Elle soutient aussi des maisons de formation particulièrement par des intentions de messe que lui confient des donateurs.

Adresse postale : Aide aux Eglises d’Afrique – 5 rue Monsieur – 75007 Paris.

Approfondir votre lecture

  • messe_bénin

    Voyage de Benoît XVI au Bénin

    Benoît XVI se rendra au Bénin du 18 au 20 novembre 2011 pour le troisième voyage africain de son pontificat sur le thème « Réconciliation, Justice et Paix ». L’occasion pour lui de célébrer le jubilé des 150 ans de l’évangélisation au Bénin et de remettre aux représentants des conférences épiscopales africaines, l’exhortation apostolique issue du synode [...]

  • Voyage de Benoît XVI en Afrique rencontre avec les évêques d'Angola et de Sao Tomé le 20 mars 2009 à Luanda

    Synode pour les évêques d’Afrique à Rome du 4 au 25 Octobre 2009

    Annoncé par le pape Jean-Paul II et confirmé par Benoît XVI, le 2ème synode pour les évêques d’Afrique s’est tenu à Rome du 4 au 25 octobre 2009. Il a pour thème : « L’Église en Afrique au service de la réconciliation, de la justice et de la paix ». Benoît XVI et les évêques d’Afrique Benoît [...]

  • CAMEROUN ET KENYA: VOYAGE DE JEAN PAUL II EN AFRIQUE : KENYA lFOULE AVEC NAIROBI.

    Voyage de Benoît XVI en Afrique (17-23 mars 2009)

    Benoît XVI débute le 17 mars 2009 son premier voyage en Afrique qui le mènera au Cameroun puis en Angola. Dimanche, lors de l’Angélus, le Pape a partagé son souhait « de confirmer dans leur foi les catholiques, encourager les chrétiens dans leur engagement œcuménique, porter à tous le message de paix confiée à l’Eglise [...]

  • Epiphanie

    Du grec épiphanéia : « apparition » ; de épiphainéin : « paraître ou briller sur ». La Solennité de l’Epiphanie célèbre la manifestation de Jésus comme Messie.

Liturgie catholique.fr

Logo du SNPLS

catechese.catholique.fr

Service national de la catéchèse et du catéchuménat