Quel est le sens spirituel du Carnaval ?

Carnaval 2

Carnaval et Mardi Gras sont des traditions empreintes de fête et d’excès en tout genre, extrêmement suivies dans le monde entier. Mais qui se souvient de la spiritualité qui les porte ?

Le dictionnaire historique de la langue française révèle que le mot Carnaval vient d’un mot italien du XIII° siècle signifiant « ôter la viande ». Le sens premier du mot a donc pu être « entrée en Carême », puis veille de l’entrée en Carême caractérisée par ripailles et réjouissances.

Traditionnellement, le Carnaval, par opposition au Carême, est une période de licence joyeuse pendant laquelle les règles de la vie normale sont temporairement suspendues. C’est le « monde à l’envers » où règne la négation du quotidien : les tabous et les interdits sont suspendus, tous les excès sont permis. La ripaille et une certaine licence des mœurs sont des éléments fondamentaux des réjouissances du Carnaval.

Sur le même thème

  • Mi Carême

    Qu’est-ce que la mi-Carême ?

    Comme son nom l’indique, la mi-Carême marque la moitié du Carême, mais rien dans le calendrier liturgique n’indique cette mi-temps.

  • Mercredi des cendres

    Qu’est-ce que le Mercredi des Cendres ?

    La cendre est appliquée sur le front pour nous appeler plus clairement encore à la conversion, précisément par le chemin de l’humilité.

  • Jeûne

    Qu’est-ce que le jeûne ?

    Le jeûne a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. Il n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi une invitation au partage.