Qui sont les catéchumènes ?

CatéchumènesQui sont ces nouveaux-nés dans la foi ?

73 % ont entre 18 et 40 ans. Les femmes représentent 66% des catéchumènes. Leur démarche est souvent en interaction avec les étapes de vie de leurs enfants (naissance, baptême, catéchisme) mais aussi très liée à la préparation du mariage. Une étude de 2017 montre que 33% des catéchumènes se sont mariés il y a moins de deux ans. Les catéchumènes sont le reflet de la société française : toutes les catégories sociales sont représentées. 75% vivent en milieu urbain ou péri-urbain. 54% s’inscrivent dans une tradition familiale chrétienne et 33% se déclarent sans religion ou « ne sait pas ». Si la plupart d’entre eux n’ont pas connu d’éducation chrétienne, certains souhaitent être baptisés depuis leur enfance.

Une hausse qui se confirme

Les données statistiques recueillies cette année par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC) montrent une nouvelle progression de la demande de célébrations des sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie). L’augmentation est de 5,58% depuis l’an passé, 42,26% sur les cinq dernières années, et 55,39% sur dix ans.
En cette année 2017, 4503 adultes, dont 4208 en métropole, ont été baptisés durant la Vigile de Pâques.

Quelle est leur recherche ?

Dans une société de consommation qui leur propose des moyens de vivre, beaucoup partagent une recherche de sens, tous sont en quêtes d’une communauté d’appartenance. Certains ont vécu des parcours difficiles qui ont provoqué chez eux des questions sur le sens à donner aux épreuves de la vie, sur la gestion de leur blessure concernant la confiance en soi ou en l’autre. Tous ont une grande soif spirituelle. Elle a pu être provoquée par un évènement, une rencontre, mais aussi la préparation au mariage avec un conjoint déjà baptisé. La rencontre de témoins de la foi chrétienne est aussi importante : une grand-mère qui les a marqués, des catéchistes, des chrétiens engagés dans la société…

Comment sont-ils accueillis dans l’Eglise ?

Il faut reconnaître que pour une personne qui est sans lien avec l’Eglise, la première démarche n’est pas évidente. Le plus simple est de conseiller de chercher sur le site du diocèse ou sur le site national les coordonnées de la paroisse dont on dépend. Ensuite il faut prendre contact directement. Si dans les premiers temps, l’appréhension et la peur d’être jugés sont bien présentes, tous sont ensuite touchés par l’accueil, l’écoute des équipes d’accompagnement. Les rencontres se succèdent et l’équipe d’accompagnement devient le lieu de la confidence, de la confiance. C’est aussi là qu’ils font l’expérience d’autres formes de prière personnelle et communautaire. Peu à peu, ils progressent dans la connaissance de la foi et ses implications dans le quotidien de la vie. Le Christ devient pour eux une personne vivante et aimante, présente à leurs côtés. D’étapes en étapes, celui qui se prépare à recevoir le Baptême prend place au sein de la communauté chrétienne et en devient un acteur.

Quel est leur parcours ?

Il n’y a pas de parcours type vers le baptême. La majorité des catéchumènes ayant entre 20 et 40 ans, ils sont dans une période de leur vie pleine et intense. Prendre du temps pour se préparer est exigeant. La durée du chemin de l’initiation chrétienne varie donc entre 2 et 3 ans. Au cours de ces années, les catéchumènes prennent conscience des choix de vie et d’un combat spirituel à mener. C’est le temps d’une véritable maturation spirituelle qui se déploie dans toutes les dimensions de la vie. On pourrait dire qu’ils passent d’une vie superficielle à une vie qui a de la profondeur, de l’épaisseur. A la recherche d’une qualité de vie, ils trouvent le chemin de l’harmonie avec eux-mêmes. Ils sont aussi sensibles à l’avenir de la planète. Dès lors, leur relation avec les personnes et l’environnement sont transformées au fur et à mesure de leurs progrès spirituels, de leur imprégnation personnelle de l’Evangile.

Quel défi pour l’Eglise ?

Les catéchumènes sont une source de vie pour toute l’Eglise. Ces sources jaillissantes sont appelées à irriguer la communauté toute entière. De la même manière, l’expérience de la communauté est essentielle pour un catéchumène. Près de 10.000 personnes s’investissent dans les diocèses et les paroisses pour les accueillir et les accompagner tout au long de leur parcours. Cette dynamique est portée par les curés de paroisse. C’est une cause de joie pour eux et pour toute l’Eglise qui est stimulée par cette croissance.

Sur le même thème

  • Fête Pâques

    Que fête-t-on à Pâques ?

    La fête de Pâques célèbre la Résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l’élément central de la foi chrétienne.

  • Baptême

    Le Carême, chemin vers le baptême ?

    Durant le carême, les catéchumènes se préparent au baptême à travers une démarche d’initiation par laquelle ils entrent progressivement dans la foi chrétienne et dans l’Église catholique.

  • Vigile pascale

    Qu’est-ce que la Vigile pascale ?

    La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques.

  • Carême concrètement

    Comment vivre le Carême concrètement ?

    Durant le temps du Carême, pour nous préparer à la fête de Pâques, nous sommes invités à entrer dans le combat spirituel à la suite de Jésus : prier avec lui, jeûner avec lui, partager avec nos frères avec lui.

  • 30 mars 2013 : Vigile pascale. Paroisse Saint-Ambroise, Paris (75) France.

March 30, 2013 : Easter vigil in Saint-Ambroise parish. Paris (75), France.

    4 503 adultes baptisés dans la nuit de Pâques

    La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est aussi durant cette veillée – ou Vigile pascale – que sont célébrés les baptêmes d’adultes. […]