Comment vivre l’Assomption en famille ?

Cette fête est une très belle occasion pour parler de la Vierge Marie aux enfants. Marie a été choisie par Dieu pour être la mère de son Fils, Jésus-Christ. Elle a toujours fait confiance à Dieu, c’est un modèle pour notre foi. Nous croyons que Marie est montée au Ciel auprès de Dieu avec son corps et son âme. Un jour nous les rejoindrons. C’est ce que nous fêtons le jour de l’Assomption.

Comment vivre l'Assomption en famille ?Dans l’évangile, les épisodes qui citent explicitement l’action confiante ou la présence de Marie sont peu nombreux. Les enfants apprécieront d’en entendre le récit. Ouvrez la Bible et racontez ! Par exemple dans l’Evangile de Luc, les chapitres 1 et 2, les noces de Cana dans l’Evangile de Jean, chapitre 2 ou lors de la crucifixion, chapitre 19 de l’évangile de Jean.

La prière, le chant et le pèlerinage sont également des moyens privilégiés pour mieux connaître Marie.

La prière : A la messe le 15 aout, nous entendons le récit de la visite de Marie à sa cousine Elisabeth (Luc1, 39-56). Les paroles que les deux femmes échangent sont reprises dans la prière du « Je vous salue Marie » et dans la prière du Magnificat. Les paroles de Marie nous aident à prier et à mieux aimer Jésus.

En en redisant les paroles avec les enfants, chacun de nous peut s’interroger sur sa propre manière de manifester sa joie, de remercier Dieu.

 

Quelques ouvrages préparés à l’intention des enfants :

Prions en Eglise Junior n°77 aux pages 78 à 85. http://www.prionseneglise.fr/Prions-Junior

Magnificat junior n° 133 avec des idées pratiques pour relire la prière du Magnificat p. 23 à 28 et un dossier riche p. 49 à 61 Qui es-tu Marie ? Avec jeu, idée de prières, cartes, lecture d’image d’un tableau… http://francais.magnificat.net/accueil/junior

Le chant :

Les chants à Marie sont nombreux. En lisant les paroles avec les enfants, on pourra raconter tel ou tel épisode de la présence de Marie près du Christ.

Les images, les tableaux :

Dans le guide points de repère 2015-2016 qui propose un dossier pour mieux connaître Marie, une maman raconte qu’elle a offert à ses enfants une image de Sainte Catherine Labouré à genoux aux pieds de Marie pointant son doigt vers le ciel. Voilà une image toute simple qui peut les guider et qui permet de dire que Marie est chemin vers Dieu.

Le pèlerinage :

L’Eglise reconnaît un certain nombre d’apparitions de Marie. Ces lieux d’apparitions sont le plus souvent devenus des lieux de pèlerinage, des lieux de rassemblement pour confier particulièrement notre prière à Marie pour qu’elle intercède pour nous auprès de Dieu. Beaucoup de pèlerinages sont organisés pendant l’été à l’occasion du 15 août et en particulier dans les plus célèbres sanctuaires mariaux comme Lourdes dans le sud de la France. Il en existe de plus petits dans chaque diocèse. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sanctuaires_mariaux_de_France

Une idée pratique : les promenades des vacances peuvent nous conduire à visiter des églises. Entrons et cherchons la statue de Marie. Quel geste a-t-elle vers son enfant ? Quelle prière nous inspire son visage ?

D’autres idées avec les enfants :

Fabriquer un dizainier avec 10 perles et une petite croix pour évoquer la prière Je vous salue Marie.

Par exemple ici : http://www.catechese.catholique.fr/download/1-20977-0/ini-235-itineraire-etape3-prier-avec-marie-dizainier.pdf

Fabriquer un signet avec une représentation de Marie, une photo d’un tableau ou d’une statue vue pendant les vacances…www.pointsderepere.com Onglet « clés en mains » Dossier « Je vous salue Marie ».

 

Par Anne Dagallier

Sur le même thème

  • mgr-georges-pontier-archeveque-de-marseille-conference-des-eveques-de-france.-lourdes-france-reference-198628

    Mgr Pontier : « A l’occasion de la fête de l’Assomption, je vous invite à la prière pour la France »

    En juillet dernier, Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille, Président de la Conférence des évêques de France publie une déclaration en hommage au Père Jacques Hamel, assassiné un an plus tôt. Souhaitant rendre hommage à « cet homme parmi les hommes qui a été tué. C’est cet homme parmi les hommes, ce prêtre, qui est devenu symbole d’une vie vécue les uns […]

  • où feter l'assomption

    Où fêter l’Assomption ?

    La fête de l’Assomption est célébrée dans le monde entier par les catholiques qui se réunissent en de très nombreux lieux aux alentours du 15 août. Chaque année, de nombreux événements et rassemblements sont organisés : pèlerinages, messes paroissiales, processions dans tous les sanctuaires diocésains, bénédictions de la mer, grands pardons, prières dans les petites […]

  • dubost

    Que fête-t-on à l’Assomption ?

    L’Assomption fête Marie, prise par Dieu pour vivre définitivement avec lui, corps et âme. Incontestablement, l’Assomption est une fête de Marie. Elle célèbre quelqu’un qui a su dire oui à Dieu… Mais c’est aussi une fête qui parle de notre mort… et de ce qui existe ensuite. Chacun meurt seul Les dogmes concernant Marie Mère […]

  • 4

    Pourquoi fête-t-on l’Assomption le 15 août ?

    Les premiers chrétiens ont très vite voulu honorer la mémoire de leurs saints, les martyrs d’abord, puis d’autres témoins de la foi. Ils ont pris en particulier l’habitude de se réunir au jour anniversaire de leur mort, auprès de leurs tombes quand cela était possible. Ils voyaient en effet ce jour comme leur dies natalis, […]

  • D'où vient la fête de l'Assomption ?

    D’où vient la fête de l’Assomption ?

    L’assomption est  une fête née dans la nuit des temps en Orient, qui s’est rapidement propagée. Sa célébration  universelle a une influence décisive sur la définition de l’Assomption comme dogme de la foi par Pie XII (Munificentissimus Deus – 1er novembre 1950). En Orient La fête de l’Assomption est née à Jérusalem, mais il est difficile […]

  • 5

    Ascension … Assomption, quelle différence ?

      C’est toujours la question que les catéchistes posent aux enfants ! Les mots se ressemblent, mais… L’Ascension désigne la montée de Jésus au ciel, comme le décrivent l’Évangile (Lc 24, 50 ; Mc 16, 19) et les Actes des Apôtres (9, 12) : à Béthanie, Jésus bénit ses Apôtres et se sépare d’eux… Il […]