L’Esprit Saint

Saint esprit, LourdesC’est toujours le même mystère du Dieu révélé en Jésus-Christ qui s’exprime dans la foi en l’Esprit-Saint. L’Esprit Saint est un don partagé dans l’Eglise qui dit les biens que procure la foi.

« L’Esprit Saint n’a pas de visage. Est-ce la raison pour laquelle il reste trop souvent absent de l’imaginaire chrétien ? […] Est-ce difficulté d’en parler ? Son mystère est-il si lointain ou si abstrait qu’il défie tout langage ? ».

« L’enseignement du Catéchisme de l’Eglise Catholique, tout imprégné d’Ecriture et du meilleur de la pensée des Pères, donne à penser qu’en définitive c’est le mystère de l’Esprit qui donne au christianisme sa singularité. Qu’il s’agisse de la Révélation de Dieu, de la connaissance du Christ et de l’Eglise, qu’il s’agisse même de la vie morale et de la prière du baptisé, c’est tout le credo (NDLR : la foi de l’Eglise) qui s’évanouit, si on fait l’impasse sur l’Esprit tel qu’il est reconnu et accepté par la foi».

« L’Esprit-Saint est l’Esprit d’amour qui révèle l’être même de Dieu, l’amour, qui est ‘le secret le plus intime’ de la Trinité (CEC 221) dans l’échange qui unit les trois personnes (CEC 255). Elle est là, la ‘vérité toute entière’ du mystère de Dieu que nous fait connaître l’esprit (CEC 152). ‘Il sonde tout, jusqu’aux profondeurs de Dieu’ (1ère Epître de St Paul aux Corinthiens 12,10) ».

« ‘Nul ne peut appeler Jésus Seigneur sinon dans l’Esprit-saint’ (1ère Epître de St Paul aux Corinthiens 12,3). « C’est l’Esprit qui révèle aux hommes qui est Jésus » (CEC 152). Croire au Christ, le Fils de Dieu, c’est l’œuvre de l’esprit (CEC 153). Le reconnaître Rédempteur, c’est encore l’œuvre de l’Esprit (CEC 388) ».

« L’Eglise tient de l’Esprit ce qui la constitue comme le Corps du Christ (CEC 798). Il assure son unité (CEC 813) et procure à chacun de ses membres les dons spirituels (CEC 767, 799, 951,1830) qui contribuent à faire de l’Eglise le Temple de l’Esprit (CEC 797) ».

« ‘C’est par la puissance de l’Esprit que les enfants de Dieu peuvent porter du fruit’ (CEC 736). Devenus ‘le Temple de l’Esprit-Saint’, les chrétiens sont appelés à porter ‘les fruits de l’Esprit’ (Epître de St Paul aux Galates 5,22). ‘Il éclaire et fortifie pour vivre en ‘enfants de lumière’ (Epître de St Paul aux Ephésiens 5,8 CEC 1695) ».

« La foi est le premier fruit de l’Esprit (CEC 153-158). L’espérance qui fait attendre et désirer ‘l’héritage de la vie éternelle’ (Epitre de St Paul à Timothée 3,7) est le fruit du désir creusé en nous par l’Esprit (CEC 1817, 2541). La charité, qui est le commandement nouveau, est par excellence le don de l’Esprit-Saint( CEC 1971).

Il est le ‘Maître intérieur’ (CEC 2672) ‘qui fait surgir en nous le sentiment filial de confiance et d’amour qui nous pousse à dire ‘Abba’ (c’est-à-dire) ‘Père’ (CEC 2766) ».

CEC= Catéchisme de l’Église Catholique

rencontrer Jésus

rencontrer jesus site jesus

catechese.catholique.fr

logo du site catechese.catholique.fr