Père Paul Destable : « Une invitation à participer à une telle célébration reste audible et crédible pour un jeune »

PAUL DESTABLE - SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE L'EPISCOPAT (APOSTOLAT DES LAICS 1993-99) NE: 1948 - PRETRE: 1973 SEC. EPISCOPAT: 1993-1999Le Père Paul Destable, sécrétaire du comité épiscopal pour la jeunesse durant les JMJ de 1997 revient sur cet évènement.Témoignage

La première chose que j’ai envie de dire à propos des JMJ de 1997 c’est que 20 ans après, une invitation à participer à une telle célébration reste tout à fait audible et crédible pour un jeune. Il y a même une certaine impatience à vouloir y participer avant l’âge prévu. A mon avis il est important d’être fidèle à l’intuition du Pape Jean Paul II : les JMJ s’adressent aux jeunes qui sont à l’âge de vivre les grands choix de leur existence sur les plans humain, affectif et spirituel.

Parmi bien d’autres je viens partager 4 « images » qui restent gravées dans mon cœur de prêtre et qui peuvent concerner la mission de l’Église aujourd’hui :

C’est aux JMJ de Paris que nous avons pour la première fois systématisée la proposition d’un temps dans les diocèses. Il n’était pas évident de proposer à une paroisse du Texas ayant prévu de faire un périple par Jérusalem et Rome pour terminer 2 jours à Paris de séjourner plutôt 5 jours en Alsace .Ils ont finalement beaucoup apprécié et découvert que leurs ancêtres venaient de cette région. Il y aurait des centaines d’exemples de ce style. Ce temps en diocèse donne le temps de l’hospitalité et du partage de foi. Pour organiser l’accueil en famille, en paroisse en diocèse nous avons été animés d’une conviction : dans notre pays la capacité à vivre l’hospitalité n’est pas morte, elle est endormie, à nous de la réveiller.

Quelques jours avant l’ouverture, avec Mgr Dubost et le Père Jacquin, nous avons accueilli 8000 jeunes volontaires au stade Charlety. Leur rassemblement était un message fort : beaucoup nous conseillaient d’assurer leur recrutement par voie publicitaire, nous avons choisi de passer par le réseau des paroisses, mouvements et aumôneries, et ça a marché ! Pendant un an nous avons organisé des temps de formation pour 400 volontaires chargés de composer chacun une équipe de 20.

Le lieu d’accueil réservé aux personnes handicapées a été placé au plus près du podium du Pape. Très en amont de l’évènement une équipe s’est constituée pour favoriser l’invitation et l’accueil de ces personnes. Cette exigence évangélique est déjà vécue dans la plupart des pèlerinages mais il était important pour nous d’y être fidèle. Il y a eu des temps de catéchèse spécifiques pour les personnes handicapées.

Au moment de la communion j’étais sur le podium central et j’ai vu partir les milliers de personnes, vêtues d’un t-shirt bleu, chargées de porter le Corps du Christ, avancer par les allées. Vu de haut cela donnait l’impression qu’un sang neuf circulait dans ce corps .Ma prière a alors été celle-ci : « Oui Seigneur, c’est toi qui a rassemblé ton peuple, c’est toi l’acteur principal de cet évènements, c’est ton Sang qui lui donne vie. »

Je crois que le ton sur lequel ont été vécues ces JMJ était juste .Les jeunes ont été fiers et joyeux de vivre leur foi mais sans arrogance. La presse grand public qui était très critique avant l’ouverture a eu un langage bienveillant dès que les jeunes sont arrivés sur Paris. Si nous savons trouver le ton juste pour proposer la foi  au Christ, beaucoup de nos contemporains peuvent se laisser toucher.

Petit clin d’œil : ces jours –ci à Clermont nous accueillons les jeunes polonais qui avaient accueilli la délégation de notre diocèse lors des JMJ de Cracovie l’an dernier.

                                                                                                              Père Paul Destable

Sur le même thème

  • logo_jmj

    Journées mondiales de la Jeunesse, à Paris (1997) : dossier spécial

    Il y a 20 ans, du 18 au 24 août 1997, Paris accueillait les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) rassemblant à l’occasion 1,2 millions de personnes. Témoignages Ils étaient séminaristes, aumôniers, prêtres, directeur de centre de presse… Ils ont accepté de revenir sur cet événement. Temps forts Lundi 18 août 1997 : Accueil des pèlerins […]

Sur le blog Jeunes cathos

John-Paul-II-in-WYD-Paris-1997-300x200

En tweets

JMJ 1997 - Archive INA

Retour en images