Louis et Zélie Martin ou « la canonisation du mariage »

affiche_canonisation_époux_MartinA travers la canonisation du couple formé par Louis et Zélie Martin, parents de Sainte Thérèse de Lisieux, c’est le sacrement du mariage que valorise le Pape François, dimanche 18 octobre 2015 à Rome, au cœur du Synode des évêques sur la famille.

Ni miracle ni révélation. La sainteté du premier couple à être canonisé consiste à avoir élevé ses enfants. Louis (1823-1894) et Zélie (1831-1877) Martin ont vécu à Alençon, au XIXème siècle. 4 de leurs 9 enfants mourront en bas âge. Toutes leurs filles seront religieuses, au Carmel de Lisieux ou à la Visitation de Caen. « Si la petite Thérèse est sainte, c’est grâce à ses parents, estime Mgr Boulanger, évêque de Bayeux et Lisieux, car leur amour a rayonné sur leurs enfants ».

Lui a 35 ans, elle, 28. Coup de foudre et mariage d’amour (13 juillet 1858). En 19 ans de vie conjugale, dans les joies et les épreuves (la maladie, la mort des enfants), ils ont formé « une communauté de vie et d’amour » explique Mgr Jean-Claude Boulanger. A laquelle sont appelés tous les couples de la terre !

C’est bien le sacrement du mariage qui a été vécu en plénitude par les époux Martin. La tendresse exprimée dans leurs lettres en atteste. Et ne dit-on pas  « Je te reçois et je me donne à toi » dans le rituel du mariage ? « On n’a jamais fini d’accueillir l’autre dans sa différence » souligne Mgr Boulanger. Et de citer Sainte Thérèse de Lisieux : « Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même ». Dieu est au cœur de la vie de Louis et Zélie. La spiritualité de saint François de Sales (abandon, confiance…) colore leur foi.

Leur message pourrait être : « Parents, aimez vos enfants ». Ce qui ne veut pas dire les gâter, précise l’évêque de Bayeux et Lisieux. Mais ce couple peut aussi nous rejoindre par la fragilité psychique puis le handicap de Louis ou le cancer de Zélie. La vie professionnelle est un autre prisme à travers lequel ce couple peut parler à ceux d’aujourd’hui. Chef d’entreprise, Zélie emploie 12 dentellières. Louis est horloger de formation mais il se fait commercial pour les dentelles de son épouse. Une histoire moderne et sainte.

Alençon et Lisieux, lieux saints pour les familles

A Alençon, le sanctuaire Louis et Zélie se présente désormais comme un lieu référent pour les sessions et retraites pour les couples et les familles.

Le sanctuaire de Lisieux, avec les Equipes Notre-Dame, a publié un parcours couples. L’enracinement familial, la vocation au mariage, l’éducation des enfants mais aussi l’engagement social sont quelques-uns des thèmes à creuser grâce au témoignage des Martin.

Sur le même thème

  • mariage03

    Le mariage

    Le mariage est l’alliance entre un homme et une femme unis par un même amour. Dans cette alliance se révèle le plus pleinement l’histoire des alliances entre Dieu et l’humanité scellée dans l’amour du Christ qui a donné sa vie pour nous. Le sacrement de mariage sanctifie l´union d´un homme et d´une femme et situe […]

  • Synode sur la Famille au Vatican

    Synode des évêques sur la famille

    Le Pape François a convoqué deux Synodes sur le thème de la famille, un Synode extraordinaire en 2014 et un Synode ordinaire en 2015. La troisième Assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques, sur le thème « Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation » a eu lieu du 5 au 19 octobre […]