Jeudi soir, message du Pape François à la fenêtre

Pape Fançois à la fenêtre de CarcovieBonsoir!

On m’a dit que beaucoup d’entre vous comprennent l’espagnol. Je vais donc parler en espagnol. On m’a dit également qu’aujourd’hui, sur cette place, il y a beaucoup de jeunes mariés. Quand je rencontre quelqu’un qui va se marier – un jeune garçon ou une jeune fille –  je leur dis : ceux-là, ils ont du courage. Car il n’est pas facile de fonder une famille. Il n’est pas facile de s’engager pour la vie. Il faut être courageux. Je vous félicite donc, car vous avez ce courage. Parfois, ils me demandent : que faire pour que la famille aille toujours de l’avant en surmontant toutes les difficultés. Je vous incite d’utiliser toujours trois mots. Trois mots, qui expriment trois attitudes. (Oh ! Je vais que les nouveaux mariés s’approchent…). Trois mots qui aident les époux à vivre leur vie conjugale. Car dans la vie conjugale apparaissent des difficultés. Le mariage est une chose si belle, si merveilleuse que nous devons y veiller, car c’est pour toujours. Ces trois mots sont : permets, merci et pardon.

Permets : Nous devons toujours demander à notre époux – la femme au mari et le mari à la femme : qu’est-ce que tu en penses ? Jamais imposer de force. Permets…

Le deuxième mot, c’est la reconnaissance : combien de fois le mari devrait-il dire à sa femme « merci ». Soyez reconnaissants l’un à l’autre, car ce sont justement les époux qui se confèrent mutuellement le sacrement du mariage, et cette union sacramentelle s’appuie sur la reconnaissance. Merci…

Le troisième mot, c’est pardon. C’est un mot très difficile à prononcer. Dans la vie conjugale, le mari ou la femme font toujours des erreurs. La capacité de les reconnaître, l’excuse et la demande de pardonner aident beaucoup…

Il y a là des jeunes familles, des jeunes mariés, beaucoup de vous sont mariés ou ont l’intention de se marier. Souvenez-vous de ces trois mots qui aident beaucoup dans la vie conjugale.

Répétons les ensemble : PERMISO, GRACIAS, PARDON, POZWÓL, DZIĘKUJĘ, PRZEPRASZAM. Tout cela est très beau. C’est beau de dire cela, mais dans la vie il y a aussi des problèmes et des disputes. C’est normal et il en est justement ainsi que les époux se disputent, élèvent la voix, s’affrontent. Et parfois se jettent des assiettes au nez. Mais ne vous effrayez pas. Je vais vous donner un conseil : ne vous couchez pas sans vous réconcilier.  Savez-vous pourquoi ? Parce qu’une guerre froide le lendemain devient dangereuse.

Que dois-je faire pour se réconcilier ? – pourrait demander l’un de vous. Il ne faut rien dire -il suffit de faire un geste. Et on se réconcilie. Un geste suffit.

Je Vous invite…. Avant de vous bénir, je vous invite à prier… Disons ensemble Je vous salue Marie. Chacun dans sa langue…

 

Sur le même thème

  • logo_jmj_cracovie_2016

    JMJ 2016 à Cracovie

    Les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) se déroulent à Cracovie, du 26 juillet au 1er août 2016.