COP21 : Une paroisse pour les pèlerins climatiques

Cop21_St-DenysDans le 18ème arrondissement de Paris, la paroisse Saint-Denys de la Chapelle a été confiée au Chemin Neuf, communauté catholique à vocation œcuménique. Pour la COP 21, la paroisse s’est mobilisée pour les pèlerins climatiques, en tant que lieu de rencontre et de prière, du 5 au 11 décembre 2015. Sa banderole de bienvenue invitait : « Venez prier pour la terre notre maison commune ». Par Chantal Joly.

Sous l’immense visage de Christ suspendu au fond de l’église, des images d’éléphants et d’ours blancs mais aussi de forêts en feu et de villes asphyxiées par les embouteillages défilent sur un écran géant. La bande-annonce du film de Yann Arthus-Bertrand Home résume le défi posé à toute l’humanité et entre autres aux chrétiens par l’encyclique Laudato Si’ : prendre soin de la terre, notre maison commune.

Ce mardi 8 décembre, face à une trentaine de collégiens : trois Italiens, Paulo, Emiliano et Nadia, une New-Yorkaise de 20 ans, Bérénice, et une Berlinoise, Angelina. Ces cinq pèlerins du climat ont délibérément manqué une rencontre avec l’ancien vice-président des États-Unis Al Gore pour venir témoigner à Saint-Denys de la Chapelle. Trois d’entre eux l’avaient déjà fait la veille devant des enfants. « On a pris ce texte du Pape François, qui est un peu révolutionnaire parce qu’il donne vraiment une idée de justice sociale et climatique, pour le porter à la COP21. Il y a beaucoup de pays du monde dans lesquels, à cause du changement climatique, la vie est en train de changer. Certains n’ont plus d’eau, d’autres en ont trop…», explique Emiliano. Des réalités encore lointaines pour les adolescents de ce 18ème arrondissement, peu familiers de la Nature. Leurs questions portent davantage sur les trois mois de marche des pèlerins de Rome à Paris. Pourtant, la corbeille déposée devant la crèche où il leur est proposé d’écrire leurs engagements pour la planète (recyclage des déchets, prendre le bus au lieu de la voiture…) sera remplie et c’est un chœur vibrant qui entonne un « Notre Père », en cercle autour de l’autel, après avoir chanté un refrain de Taizé et l’hymne de louange « Il n’y a vraiment personne comme lui ».

Tout pour accueillir

« Les choses se font et elles se font simplement et dans la fraternité, comme c’est l’habitude dans notre paroisse. Lorsque le diocèse de Paris nous a demandé d’être pour les pèlerins climatiques un lieu de passage, de repos et d’animation spirituelle, dans la mesure où nous sommes à 10 mn de la ZAC (Zone d’Action Climat) installée au 104 par la coalition Climat 21, nous avons réalisé que compte-tenu de nos forces nous devions mettre l’accent sur ce que nous faisions déjà, explique Béatrice Milcent, permanente chargée de la communication, de l’aumônerie et du catéchisme. D’autres membres de la Communauté du Chemin Neuf sont venus en renfort, comme ce soir Luc Lescar, du diocèse d’Évry, qui présente aux collégiens Laudato Si’.

Les temps de célébration, de prière, d’adoration et de confession étaient donc proposés aux personnes de passage comme au reste de la communauté. Des petites touches COP21 ont cependant été pensées – mise à disposition de petits Évangiles et de photocopies de la « Prière chrétienne avec la Création » à l’entrée. Et pendant la messe pour la création du samedi 5 décembre au soir, des offrandes de riz, fruits, légumes, fleurs ont été portées en procession à l’autel après la communion.

Par ailleurs une couleur particulière a été donnée à l’église : plantes prêtés par une fleuriste du quartier et 5 grandes photos de nature avec des citations de Laudato Si’. Une quinzaine de bénévoles étaient également disponibles pour des rencontres et un lieu convivial doté de boissons chaudes et biscuits avait été aménagé dans ce but.

Combien de pèlerins sont passés ? C’est l’inconnu. « On a fait tout ce qu’il fallait pour être accueillants et nous mettre au service de l’Église mais on ne maîtrise rien. Nous sommes un peu comme les Vierges Sages de l’Évangile qui tiennent leur lampe allumée», commente Béatrice. Maximilien Lepeu, animateur avec son épouse du groupe « Cana Welcome » a préparé le temps avec les collégiens. Il trouve «chouette» cette participation à la COP21, « que l’Église catholique sache s’adapter, vivre avec son temps et que ça puisse se traduire concrètement dans notre paroisse ».

Sur le même thème

  • Intentions de prière de Sa Saiteté Benoît XVI, pape émérite pour mars 2013

    Laudato si’, une feuille de route

    Ce texte offre un instrument et un support pour une première lecture de l’encyclique, en aidant à en comprendre la dynamique d’ensemble et à en extraire les lignes de force. Les deux premières pages présentent Laudato si’ dans son ensemble, puis sont décrits les chapitres et leur portée, en reprenant des passages-clé du texte. Les […]

  • Intentions de prière de Sa Saiteté Benoît XVI, pape émérite pour mars 2013

    Prière chrétienne avec la création

    Cette « Prière chrétienne avec la création » conclut l’encyclique du Pape François sur l’écologie humaine, Laudato Si’ (2015). Nous te louons, Père, avec toutes tes créatures, qui sont sorties de ta main puissante. Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse. Loué sois-tu. Fils de Dieu, Jésus, toutes choses […]

  • Visite de la paroisse de Saint Grégoire le Grand à Rome

    Encyclique Laudato Si’

    LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI’  DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE « Laudato si’, mi’ Signore », – « Loué sois-tu, mon Seigneur », chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, […]