COP21 : Les religions unies pour le climat

Pèlerins climatiques à la basilique Saint-DenisRassemblés dans la basilique de Saint-Denis, les pèlerins climatiques de la COP21 ont vécu un temps spirituel interreligieux, samedi 28 novembre 2015. Les responsables des religions ont ensuite remis les pétitions des croyants en faveur de la justice climatique à Christina Figueres et Nicolas Hulot.

Les larmes aux yeux. Les sanglots dans la voix. Christina Figueres, Secrétaire Exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) a reçu les pétitions de l’assemblée composée de membres d’associations, d’ONG, d’institutions et de fondations, de responsables politiques et religieux. Avec émotion, elle a remercié pour les démarches, particulières et collectives, pour les paroles et les objets apportés par les pèlerins – de l’eau venue d’Arctique, une torche solaire, de la terre des pays traversés pour venir à Paris…

Envoyé spécial du Président Hollande pour la protection de la planète, Nicolas Hulot a exprimé le souhait que la COP21 soit « le démarrage de l’action » et non pas « la répétition du constat ». « Vous avez vu les dimensions culturelles et spirituelles de la crise que nous traversons » a-t-il salué. Il espère voir naître un « monde de solidarité ». « Que Paris soit un moment d’intelligence et d’ambition collective ».

We shall overcome

Pour introduire ce temps, Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis et Vice-Président de la Conférence des évêques de France, avait cité le pape François. Dans l’encyclique « Laudato Si’ », celui-ci rappelle que « le changement climatique est l’un des principaux défis qu’il nous faut relever si nous voulons éviter un désastre humanitaire, d’autant plus injuste qu’il touchera d’abord les peuples les plus pauvres de la planète ».

Le pasteur François Clavairoly, Président de la Fédération protestante de France, avait précisé : « Cette interpellation, nous la faisons dans un esprit de justice et de paix. Elle est motivée par la certitude que l’enjeu de la COP21 est porteur d’une dimension spirituelle, au sens le plus beau de ce terme : la spiritualité désigne en effet ce qui définit l’humain ».

Plusieurs personnalités ont ainsi pris la parole, appuyant la mobilisation internationale pour un traité juste qui sinon pourrait être synonyme d’« une condamnation à mort pour des millions d’êtres humains de par le monde » (Thabo Makgoba, Eglise anglicane en Afrique australe) et portant le souci d’une solidarité inter et intra-générationnelle (Cardinal Claudio Hummes, Brésil).

Nous croyons à la justice climatique Pèlerins climatiques à la basilique de Saint-Denis

En début de matinée, dans la basilique de Saint-Denis, le temps spirituel interreligieux avait alterné lectures de textes sacrés, chants et méditations, dans un silence attentif, malgré la barrière de la langue.

Rythmé par des processions d’offrandes, l’événement avait pour fil conducteur des couleurs : vert pour l’arbre, jaune pour la terre, bleu pour l’eau, rouge pour les fruits et les fleurs.

Après avoir cheminé sur des routes différentes, les pèlerins ont vécu tous ensemble un voyage intérieur en priant pour le climat. Souhaitons qu’ils aient transmis aux négociateurs de la COP21 une conscience de paix et des énergies positives.

Des campagnes menées par des réseaux confessionnels

Parmi eux : Action pour la justice climatique (membre d’Act Alliance), OurVoices, Religions for Peace, le Global Catholic Climate Movement.

Sur le même thème

  • pèlerins_climatiques_groupe

    COP21 : Des pèlerins pour un climat d’avenir

    Les pèlerins pour le climat sont arrivés à deux jours de l’ouverture de la Cop21. L’église Saint-Merry de Paris (4e) les a accueillis avec leur sac, leur fatigue, leur message d’espoir pour la tenue de cette Conférence climat (30/11-11/12/2015). Venus des quatre coins du monde, ils ont marché ou pédalé pendant des mois, afin de […]

  • Visite de la paroisse de Saint Grégoire le Grand à Rome

    Encyclique Laudato Si’

    LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI’  DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE « Laudato si’, mi’ Signore », – « Loué sois-tu, mon Seigneur », chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, […]