Voyage du Pape François en Colombie : le témoignage de Lina Lopez

Lina4Lina Lopez, est une jeune colombienne qui travaille au service de l’association Un Oasis en la Montaña (Fondacio).

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 24 ans et j´habite dans le quartier San Luis sur les hauteurs de Bogota. C’est un quartier défavorisé sur les montagnes à l’est de la capitale Colombienne où l’accès à la santé, à l’éducation et à l’ensemble des services de la vie quotidienne y est difficile pour l’ensemble de la population. Je travaille à Oasis depuis 6 ans où je suis en charge des projets éducation et pastoral.

Qu’est-ce que la Fondation Oasis ?

La Fondation Oasis est un projet de développement social, porté par la communauté chrétienne de Fondacio et le collège Colombien Emilio-Valenzuela. Nous accueillons et accompagnons, au travers des thématiques de l’habitat, de la santé, de l’éducation et de l’environnement tous les habitants du quartier, sans distinction, d’âge, de niveau social ou de religion. Je suis également investie dans la paroisse du quartier où je me charge de la partie musicale pour les jeunes mais aussi de l’organisation de quelques grands évènements, comme la venue du pape.

Que représente la venue du pape en Colombie ?

Pour la Colombie, je pense que la venue du pape, plus que sa présence physique, vient nous donner l’espérance et le courage de continuer à construire la paix de demain dans notre pays.Je le vis comme un encouragement et une invitation de la part de l’Église pour continuer ce processus de paix que nous avons entamé en Colombie. En ce sens, j’ai le sentiment d’appartenir à une communauté qui nous soutient et prie pour nous sur ce chemin.

Lina1Comment vous préparez-vous au sein de la paroisse du quartier ?

Au niveau logistique, j’ai eu la charge du groupe de 50 jeunes de ma paroisse avec trois autres coordinateurs. Nous organisons le rassemblement des jeunes qui aura lieu jeudi 7 septembre dans la matinée sur la place principale de Bogota « Plaza de Bolivar ». Là, le pape viendra nous rejoindre pour un petit temps avant que nous nous dirigions tous vers le parc Simon-Bolivar où se déroulera la messe avec tous dans l’après-midi.

Au niveau spirituel, nous nous préparons ensemble à vivre cette rencontre en cherchant à découvrir le meilleur de nous-même, notamment en nous mettant au service des autres. Nous avons également participé, avec d’autres paroisses, à trois ateliers de formation, sur le travail en équipe, la compréhension de la situation de notre pays et l’apprentissage des chorégraphies que nous ferons à plus de 1000 jeunes pour accueillir le pape. Dans cette démarche, nous nous préparons non seulement pour la venue du pape, mais aussi pour les prochains JMJ au Panama en 2019 et à plus long terme afin d’agir en tant que jeunes chrétiens pour la paix dans notre pays.

Comment vis-tu personnellement cet évènement ?

J’ai eu la chance de vivre une grande expérience de foi, de développement spirituel et personnel lors des derniers JMJ à Cracovie, et ceci grâce au partage communautaire avec des jeunes d’autres pays et d’autres cultures. Ce moment fut pour moi d’une grande richesse. Aujourd’hui, j’ai le sentiment que le pape nous invite à suivre notre chemin, en tant que jeunes, et de lutter pour nos rêves quels qu’en soient les obstacles.

Lina2