Voyage du Pape en Colombie : Témoignage du Père Sylvain Monespoir Ahouankon

PèreSylvainTémoignage du Père Sylvain Monespoir Ahouankon, eudiste, accompagnateur de la Communauté Catholique Francophone de Bogota.

Père Sylvain, pouvez-vous nous dire qui vous êtes en quelques mots ? 

Je suis eudiste, incorporé à la Congrégation de Jésus et Marie le 29 juin 2012 et ordonné prêtre le 24 novembre 2012. J’ai entrepris mon ministère comme formateur, professeur et économe dans le grand séminaire national Notre-Dame de la Présentation de Katiola en Côte d’Ivoire de 2012 à 2016. C’est après ces quatre années, que je suis arrivé en Colombie le 16 janvier 2107, pour commencer une nouvelle aventure en Amérique-Latine.

Quelle est votre mission en Colombie ?

Je collabore dans la Province de Minuto de Dios avec l’équipe de formation pour accompagner les séminaristes, les aider à discerner la volonté de Dieu dans leur vie. Du lundi au vendredi, en compagnie du Père Albaro Duarte, Directeur de l’Unité de Spiritualité Eudiste, je suis chargé de traduire les articles, les cours, les lettres, les rapports d’activités etc. de l’espagnol au français pour permettre à la famille eudiste d’avoir des nouvelles fraîches. Je suis aussi chargé d’accompagner, de dynamiser la communauté par nos messes mensuelles, nos rencontres au niveau du conseil, nos rencontres à la catéchèse, à l’aumônerie des jeunes, à la liturgie.

Que représente la venue du Pape en Colombie ?

Cette venue du Pape est pour moi, le temps où Dieu fait grâce à tous les habitants de cette terre Colombienne en nous visitant. Cette visite est un appel de Dieu où le Pape François comme le grand messager de la bonne nouvelle, viendra annoncer le salut et la paix de Dieu à une terre secouée par la violence, par le mépris de l’autre et assoiffée de paix. D’ailleurs, le thème de la visite est très significatif : ‘’Demos el Primer Paso’’ (Faisons le premier pas). Pour un pays en marche vers la réconciliation, la justice et la paix, je crois que cette venue du Pape est un signe de Dieu pour nous aider à construire ensemble avec lui la nouvelle Colombie qui sera un signe concret de la fécondité de l’Évangile au milieu de nous. C’est un grand évènement de grâce et de bénédiction. Pour nous le Pape est un réflecteur qui éclairera toute la Colombie.

Comment la communauté des prêtres du Minuto de Dios se prépare-t-elle à accueillir le Pape ?

Les eudistes se sont embarqués dans une grande préparation tant pratique et spirituelle pour aider le peuple de Dieu à accueillir le premier Pape Latino-Américain : le Pape François. C’est dans ce sens que notre station la radio la Minute de Dieu a consacré plusieurs jours de préparation par des émissions variées, animées par des eudistes, des associées et des séminaristes en prenant comme référence le guide de préparation de la visite apostolique du Pape François en Colombie. Cette station fournit chaque jour des informations précises à tous les auditeurs de la radio pour les aider à marcher spirituellement vers cette venue dans une démarche de conversion et d’action de grâce. Dans le protocole de la couverture se ressortent « minute a minute », à travers des publications des séminaristes de la Congrégation de Jésus et Marie sur des sujets tels que le Vatican, l’Église universelle, l’Église colombienne, le Minute de Dieu, le profil du Pape, la théologie, le Pape et l’Amérique latine, le Pape et la paix, les fruits de la visite du Pape François.

Avez-vous initié un plan de communication?

La corporation Uniminuto De Dios conduit par le prêtre Harold Eudiste Castilla Devoz, en partenariat avec la pastorale générale Vicerrectoría, dirigée par le Père José Gregorio Rodriguez Suarez, n’est pas restée en marge à cette grande préparation de la visite du Pape. Elle a initié la stratégie de communication avec laquelle elle fournit des informations sur la visite du Pape François sur le territoire colombien, en prenant comme référence les différents documents et actions de la Conférence épiscopale de Colombie. En ce qui concerne le sujet, on se souvient surtout de la figure du Pape: Qui est-il ? Que fait-il? etc. Les moyens par lesquels la stratégie se concrétise sont :

– Des vidéos dans lesquelles s’offrent les « 10 étapes pour se préparer à la visite du Pape François en Colombie. » Elles ont comme objectif de faire connaitre cet important évènement mais aussi animer les groupes de travail qui réalisent des rencontres à cette occasion.

  • Publication des images et des messages faisant allusion à la visite, en tenant compte des situations spécifiques de la vie quotidienne des personnes.
  • Convention avec Uniminuto Radio, qui devient la référence en matière de communication pour les stations de radio catholiques dans tout le pays.
  • Polycopies dans le journal national « El Tiempo » dans son édition du dimanche, ainsi que l’affiche officielle de la visite.
  • Et le 15 Août dernier au « Teatro Minuto de Dios », a eu lieu une conférence sur le « Magistère du Pape François », organisé par la Pastorale générale Vicerrectoría.

Au delà de toutes ces actions préparatoires, on perçoit que les eudistes sont fortement impliqués dans la visite du Pape François en Colombie ?

Ils sont nombreux les membres de la famille des Eudistes qui se rencontrent et travaillent pour la visite du Pape François sur le territoire Colombien. Depuis longtemps, ceux-ci dans leurs différents lieux d’apostolat invitent leurs communautés à prier sans cesse pour cet événement, et ceux qui sont directement impliqués dans des aspects spécifiques de la visite, continuent de montrer que « la parole unie à l’action » constitue un élément concret de la formation de Jésus en nous.

De quelle façon allez-vous participer aux différents évènements?  

Je participerai de façon très active : aussi bien à l’accueil du Pape le 6 septembre à son arrivée à l’aéroport, qu’à la messe du 7 à Bogota ainsi que le 9 à Medellin pour la rencontre du Pape avec les prêtres et les séminaristes. Ne pouvant pas être présent physiquement à toutes les rencontres, je ferai l’effort se suivre minute par minute toutes les rencontres par le biais des moyens de communications.

Vous serez en communion avec la Communauté Catholique Francophone de Bogota qui se mobilise également pour aller assister à la messe du 7 septembre célébrée par le Saint Père à Bogota. En tant qu’accompagnateur de la communauté, quel message souhaitez-vous adresser ? 

Je suis très heureux de cette forte mobilisation de la Communauté Catholique Francophone de Bogota qui s’est organisée avec un groupe de plus de 40 personnes pour assister à la messe que présidera le Pape le 7 septembre prochain. Je voudrais que nous vivions cette venue du Pape comme un acte de foi, d’espérance et de charité, parce qu’il vient semer en chacun de nous le grand amour de Jésus, l’amour de l’Eglise, l’amour des autres. Nous ne pouvons que nous réjouir comme une famille de Dieu. Je voudrais que ses paroles et gestes transcendent nos regards superficiels, qu’ils touchent en profondeur nos points de vue, nos pensées et nos attitudes, et qu’ils soient pour chacun de nous une impulsion efficace pour donner le premier pas vers le Christ, notre paix.