Couloirs humanitaires : Arrivée en France de quinze premiers réfugiés

couloirshumanitaires-1Les premiers migrants venus d’Irak et de Syrie, bénéficiant des couloirs humanitaires dans le cadre d’un accord entre l’État français et des associations chrétiennes (Communauté de Sant’Edigio, Secours Catholique-Caritas, Conférence des évêques de France, Fédération protestante de France, Fédération entraide protestante ) sont arrivés mercredi soir, à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle de Paris (CDG).

Comme le prévoit le protocole d’accord signé en mars entre l’État et les associations chrétiennes, 500 réfugiés devraient être accueillis d’ici 2018. Selon cet accord, les organisations chrétiennes financent l’accueil des réfugiés, l’Etat facilite lui l’octroi des visas et la reconnaissance du statut de réfugié. Ils seront accueillis dans différentes villes, notamment Pau, Le Havre, Fontainebleau, Nîmes et Le Mans.

 

Allocution de Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique :

Véronique Fayet, Mai 2014 : Présidente du SC.« Cher(e)s ami(e)s, chers frères et sœurs, vous étiez très émus et nous aussi, nous sommes très émus de vous voir ici et vous connaître enfin. Je vous souhaite la bienvenue au nom des bénévoles du Secours Catholique Caritas-France qui vont essayer dans tous les départements de France, de vous accueillir, vous, demain, tous ceux qui arriveront, demain et après-demain. Je vous souhaite aussi la bienvenue au nom de tous les évêques de France et de toute la communauté catholique de France qui souhaitent vous ouvrir les bras. Votre aventure est un signe d’espoir pour nous. Elle montre que lorsque des associations, des églises se lèvent, quand elles arrivent à collaborer avec les services de l’État, une immigration sûre et légale est possible. Pour autant, nous n’oublions pas tous les migrants du Moyen-Orient notamment qui sont déjà sur le sol français mais qui sont arrivés au péril de leur vie après de grands dangers, après des traversées très dures et eux aussi, nous voulons les accueillir. Nous n’oublions pas non plus vos ami(e)s et vos familles qui sont restés en Syrie et qui vivent la guerre, votre pays qui est martyrisé parce que nous voulons continuer aussi avec vous à œuvrer pour la paix. Soyez heureux en France, soyez heureuse. Nous ferons le maximum pour vous accueillir de tout notre cœur et pour que vous soyez un signal. Une petite lueur d’espérance pour ceux qui sont encore au Liban, encore en Syrie et qui nous rejoindront peut-être un jour. »

En images

couloirshumanitaires-4
couloirshumanitaires-3
couloirshumanitaires-2

Aller plus loin

Dossier complet à consulter sur le site de la Pastorale des migrants

logo_couloirshumanitaires

Reportage vidéo

capture couloirs humanitaires

Sur le même thème