Que souffle l’esprit de Pentecôte sur l’Église de Vendée !

3000 chrétiens venus de tout le diocèse de Luçon se sont rassemblés ce dimanche 4 juin au Vendéespace à Mouilleron-le-Captif. Un temps fort pour célébrer ensemble, à l’occasion de la fête de la Pentecôte, le jubile des 700 ans de la fondation du diocèse. Paroles de participants ! Par Florence de Maistre.

1-cecileCécile Martineau, 25 ans, professeur des écoles à Pouzauges

« J’étais curieuse d’en apprendre davantage sur les témoins de ce matin dans l’animation proposée aux 15 – 30 ans « #Jesusinmylife ». Godlive et Nicolas Mairand sont partis en coopération avec leurs quatre enfants à Madacasgar. Tristan de Groulard a quitté son activité lucrative pour se mettre au service du Christ. Laurent Gay, sorti de la toxicomanie, a fondé une famille. Dieu s’est révélé à ses côtés aux moments les plus sombres. Tous ont des parcours qui interpellent. Au-delà de leurs différences, leurs témoignages montrent une certaine unité de leur vie de foi et de leur rapport à Dieu. Quelle espérance partagée ! Notre évêque, Mgr Alain Castet, nous a encouragé à oser prendre notre place en Église, sans crainte. J’espère que cette fête va redynamiser chaque paroisse pour que nous vivions cet élan missionnaire dont nous avons besoin pour les sept cents prochaines années ! »

2-guylaineGuylaine Dion, 56 ans, mariée, six enfants, famille d’accueil à Noirmoutier-en-l’île.

« Ce jubilé est un grand mouvement, c’est formidable de rassembler au jour de la Pentecôte les chrétiens de notre département. On a tous besoin de l’Esprit saint ! Le « Grand jeu du jubilé », ce matin, était très bien organisé. Marie, 9 ans et demi, a préféré le stand avec Louis-Marie Baudouin et Charlotte-Gabriella Ranfray [fondateurs de la congrégation des Filles du Verbe Incarné (Ursulines de Jésus)]. Ces grandes figures de notre diocèse sont, aujourd’hui encore, des modèles de charité. C’est important pour moi d’être présente aujourd’hui pour accompagner les personnes, dont toute une famille de Noirmoutrins, qui ont reçu le sacrement de confirmation. Marie vient d’être baptisée, elle voit une réelle continuité. Je suis venue demander au Seigneur sa force pour continuer à partager et transmettre son message d’espérance. »

3-gregoryGrégory Mercier, 43 ans, marié et père de quatre enfants, juriste à La Roche-sur-Yon.

« Je souhaitais vraiment vivre ce rassemblement diocésain en famille. Cet événement permet de relire toute l’histoire, extrêmement riche, de notre diocèse. Elle s’est même déployée à travers le monde avec nos aïeux et nos missionnaires. Si nous sommes là, nombreux aujourd’hui, c’est grâce à ce renouvellement permanent de la foi depuis des siècles. Ensemble, nous pouvons aussi puiser un élan nouveau face au défi de la mission. Notre société a soif d’une vérité et nous n’avons qu’un désir : faire connaître le message de bonheur du Christ, afin que tout homme vive la joie chrétienne. La parole la plus bouleversante que j’ai reçue aujourd’hui est : « Sans le Christ, je ne suis rien », partagée au cours de l’animation « Notre diocèse : hier, aujourd’hui et demain ». Cette parole-là est vraiment un socle de vie ! Je crois que l’Esprit a été présent, est bien présent, et continuera à faire vivre notre Église diocésaine. »

4-benedicteBénédicte Bretéché, 46 ans, mariée et mère de cinq enfants, laïque en mission ecclésiale pour la catéchèse de la paroisse Sainte Marie des Olonnes (Les Sables-d’Olonnes).

« J’accompagne un groupe de profession de foi d’une quarantaine d’enfants. Nous avons choisi de leur proposer ce temps fort, car ils sont appelés à témoigner de la vie de l’Église aujourd’hui. Le parcours dans le parc ce matin et la rencontre avec les témoins historiques du diocèse a beaucoup plu. Tout comme le concert de pop louange avec le groupe Team O’Theo. C’est assez exceptionnel de pouvoir chanter, danser, sauter en l’air et se retrouver de l’autre côté du podium en grand silence pour un temps d’adoration devant le « grand soleil de Jésus », comme les enfants disent ! C’est pour moi aussi un bel encouragement dans ma mission. Je découvre la richesse de notre Église et sa diversité qui nous invite à aller au-delà. C’est la personne du Christ qui fait notre unité ! »

5-paulPère Paul Arnaud, 85 ans, Missionnaire de la plaine et de sainte Thérèse, membre de l’équipe d’animation du centre spirituel l’Immaculée à Chaillé-les-Marais.

« L’Esprit saint nous a rejoint comme il a rejoint la première Église. Je crois qu’il est sur nous et qu’il nous aide à ouvrir notre cœur à la communion, malgré nos différences. Cette diversité des chrétiens en Vendée me touche. Et me questionne. J’ai sans doute à progresser aussi ! Les générations se suivent et ne se ressemblent pas tout à fait, notamment dans la manière de pratiquer. Mais c’est la même foi. L’Esprit saint fait notre l’unité, mettons-nous à son écoute ! J’ai beaucoup aimé l’intervention de François Tenaud sur le défi de l’évangélisation, il s’est exprimé comme professeur de philosophie, chrétien et témoin. À l’issue de la célébration, j’ai été heureux de pouvoir dire aux adultes qui ont été confirmés : « merci de ton engagement, tu n’es pas tout seul ! »

La grande fête du jubilé de Vendée en chiffres

3000 participants, dont :

250 jeunes de 15 – 30 ans

200 bénévoles

36 adultes confirmés de 16 à 60 ans (10 hommes, 26 femmes).

Sur le même thème

  • logo_cef_rvb_horizontal

    Jubilé des diocèses : 700 ans ça se fête

    En 2017, 4 diocèses fêtent leur 700 ans : Luçon, Montauban, Saint-Flour et Tulle A Saint-Flour, différents rassemblements, cycles de conférences, spectacles, expositions ou encore des concerts sont prévus. Vous trouverez ci-après l’agenda complet Pour les autres diocèses, retrouvez l’article du site eglise.catholique.fr. Plus d’infos à venir A Tulle, le dossier de presse recense les […]

  • logo_jubilé_Luçon

    2017, année jubilaire pour quatre diocèses

    700 ans de fondation : un bel anniversaire que quatre diocèses célèbrent cette année. Le jubilé de Luçon a été ouvert le 27 novembre dernier. Ceux de Saint-Flour et Montauban seront lancés les 3 et 25 juin et celui de Tulle, le 24 septembre 2017. Par Florence de Maistre. « Célébrer cet anniversaire est important au regard […]