Martin Steffens, Prix 2016 de littérature religieuse

rien-que-l-amour-martin-steffensLe philosophe et écrivain Martin Steffens a reçu le Prix 2016 de littérature religieuse, le 17 mars 2016, au Salon « Livre Paris », pour « Rien que l’amour. Repères pour le martyre qui vient » (Editions Salvator).

Face à l’hostilité ambiante et à la pression des dangers qui les cernent, les chrétiens sont-ils réduits à se soumettre ou à se démettre ? C’est à cette question grave et urgente que répond dans cet essai incisif aux accents prophétiques, Martin Steffens (Petit Traité de la joie, éd. Salvator, 2013).

Les yeux rivés sur l’actualité de la sécularisation ambiante en Occident et celle des persécutions perpétrées par Daech au Moyen-Orient, l’auteur plonge résolument sa plume dans l’encrier de l’Espérance chrétienne. Le vrai témoignage, le martyre au sens grec du terme, qui les attend c’est, rappelle Martin Steffens, celui du don de soi dans la confiance; du saut de la foi dans les incertitudes et le fracas du monde, avec au coeur, non pas la rage, mais l’amour, à l’exemple d’un Charles de Foucauld ou d’une Edith Stein.

Un « Square Religions, Culture et Société »   Livre_Paris_2016

Les éditeurs religieux sont présents au Salon du Livre de Paris dans un espace dédié, le « Square Religions, Culture et Société ». « Parce que la foi est un questionnement et un engagement sans cesse renouvelés, écoutons ce que les religions disent du monde ». Conférences, débats et rencontres sont programmés pendant toute la durée de l’événement.

Approfondir votre lecture