« 24 heures pour le Seigneur », édition 2016

24h_pour_le_Seigneur_2016Temps fort du Jubilé de la Miséricorde, les « 24h pour le Seigneur », les 4 et 5 mars 2016, seront l’occasion de nombreux événements autour du sacrement de la réconciliation. Mais pas que !

La Cathédrale de Noyon illuminée par 3000 bougies
Dans la cathédrale illuminée, Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis, présidera la soirée du vendredi 4 mars à 20h30 – une veillée de prière animée par le groupe « Effatah », avec chants et louange, adoration, confessions et une catéchèse de l’évêque sur la Miséricorde. Le lendemain, samedi 5 mars à 20h30, vous pourrez assister à un concert d’orgue donné par la titulaire des grandes orgues de la Cathédrale, avec la participation d’une soprano.

Les reliques de Sainte Faustine, Saint Jean-Paul II et du Bienheureux Michel Sopocko exposées
L’abbé Michel Sopocko (1888-1975), fondateur de la Congrégation des sœurs de Jésus Miséricordieux, fut le confesseur et père spirituel de sainte Faustine. Les reliques seront proposées à la prière devant l’autel et près du Saint-Sacrement, à Notre-Dame du Chêne, le sanctuaire marial du diocèse du Mans, les 4 et 5 mars. La confrérie du Rosaire s’y réunira – comme chaque premier samedi du mois – et la Garde d’Honneur sera présente.

Un spectacle humoristique pour petits et grands
« Gertrude et le plumeau » est un spectacle à dos d’âne, à travers la Bible. L’histoire est racontée par Gertrude, femme de ménage de son état. D’où le plumeau… Il sera interprété dimanche 6 mars à 16h, église Saint-Nicolas, dans la paroisse de Wasquehal, dans le diocèse de Lille. Le matin, la messe sera suivie d’un repas festif.

Et aussi ! « Le fils prodigue », interprété par les jeunes du « Cenacolo »

Certains événements auront lieu la semaine prochaine, c’est le cas de cet autre spectacle. A Lourdes, des jeunes « fatigués, déçus, désespérés, drogués et non-drogués, à la recherche de la joie et du vrai sens de la vie » ont trouvé aide et soutien à la « Communauté Cenacolo ». Certains témoignent d’un véritable chemin de conversion. Ils joueront en l’église de l’Isle-Adam, dans le diocèse de Pontoise, devant un public d’adultes, vendredi 11 mars, et pour des primaires le lendemain.

Sur le même thème

  • 22 mars 2016 : Portrait de Sainte Faustine KOWALSKA, dans une chapelle de la crypte de la Basilique de la Divine Miséricorde, dans le quartier de Cracovie-Łagiewniki. Cracovie, Pologne.

March 22, 2016: Portrait of St. Faustina Kowalska, in a chapel located in the crypt of the Basilica of the Divine Mercy in Krakow-Lagiewniki neighbourhood. Krakow, Poland.

    Sainte Faustine (1905 – 1938)

    Première sainte canonisée en l’an 2000, au début du XXIe siècle, par le Pape Jean-Paul II, sainte Faustine Kowalska est née le 25 août 1905 dans un petit village de Pologne. Soeur Marie-Faustine meurt à Cracovie le 5 octobre 1938, âgée d’à peine 33 ans.