Avec le CCFD-Terre Solidaire, donner à manger aux affamés

guy_aurencheDepuis plus de 50 ans, le CCFD-Terre Solidaire, en soutenant financièrement ses partenaires sur le terrain, contribue à faire reculer la faim dans le monde. Pour le Carême 2016, l’ONG de solidarité internationale appelle au partage car « tout le monde peut faire un geste ». Par C.R.

« Seigneur, tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? » (Mt 25, 37) « Oui », répond Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire. Chaque fois qu’on accompagne la formation des paysans, qu’on informe les peuples indigènes sur leurs droits, qu’on encourage l’agro-écologie… Du Chiapas aux montagnes des Andes, en passant par les îles d’Indonésie, l’ONG de développement répond à cette demande du Christ : « Donner à manger aux affamés ». Une œuvre de Miséricorde à laquelle nous pouvons participer.

En effet, « la faim peut disparaître » affirme Guy Aurenche. Or elle touche aujourd’hui 800 millions de personnes. Cette mission confiée par Jésus aux apôtres lors de la multiplication des pains (Mc 6, 31-44), l’ancien avocat l’a souvent méditée. « J’appelle ça le Repas Solidaire ». Il note que l’intervention miraculeuse de Jésus est précédée par une question : « Combien de pains avez-vous ? » (Mc 6, 37). « Jésus nous fait confiance. C’est un dialogue de confiance  » commente-t-il. Car la réponse peut paraître « dérisoire » – cinq pains et deux poissons ! – face à la foule en attente. Pourtant la question est toujours actuelle et la foule des affamés, toujours plus nombreuse.

Donnez-leur vous-mêmes à manger

Cette invitation (cf Mc 6, 37), l’auteur de « La solidarité, j’y crois » (Ed. Bayard, 2014) la reçoit au sens littéral et veut la porter avec les communautés chrétiennes, à travers l’action internationale de l’association catholique. « Ensemble, vous êtes capables de leur donner à manger. Organisez-vous, partagez, soyez solidaires, nous dit le Christ ».

Puisque l’année 2015 a mis à mal le vivre ensemble, le CCFD-Terre Solidaire a choisi d’animer le carême autour de la notion de communauté. Comme chaque année, courant mars, une vingtaine de responsables d’organisations partenaires des pays du Sud viendront témoigner dans toute la France.

Son président n’en doute pas : « Le Père est présent dans les moments difficiles ». C’est Sa Miséricorde – qu’il nomme aussi « tendresse » et « débordement du cœur du Père » – qui nous permettra de résister à la tentation du repli et de nous (ré)ouvrir au monde. « Elle nous fera voir nos limites et nos fautes ». Il fait siens les mots du psalmiste : « Rends-moi la joie d’être sauvé ! » (Ps 51).

« Pour lutter contre la faim, tout le monde peut faire un geste »

Durant le temps du Carême, le CCFD-Terre Solidaire appelle au don, à l’occasion d’une collecte dans les paroisses (13 mars) et sur la voie publique (19-20 mars). Une action terrestre que Guy Aurenche lie à une démarche spirituelle : « Sur la terre comme au ciel, c’est le même rendez-vous ». Un clin d’oeil au titre de son livre à paraître prochainement aux éditions Salvator.

Approfondir votre lecture

  • Etoile de Jerusalem

    Carême, Pâques et Semaine Sainte

    Pâques est le cœur même de la foi chrétienne. C’est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte.

  • visuelpromomisericorde

    Jubilé de la Miséricorde

    Le Jubilé de la Miséricorde a débuté le 8 décembre 2015 et durera jusqu’au 20 novembre 2016.