Ebola, l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu appelle à l’aide

ebola-sierra-leoneLa situation en Afrique de l’Ouest ne faisant qu’empirer de jour en jour, le supérieur général de l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu a lancé un nouvel appel à l’aide, le 8 août 2014, « un cri d’au secours en faveur de ces populations délaissées ».

« Je viens vers vous pour vous tenir au courant de la situation de nos Frères au Liberia et en Sierra Leone, qui, comme vous le savez, sont en train de vivre un moment particulièrement difficile à cause de l’épidémie du virus Ebola qui a provoqué le décès de notre Frère Patrick à Monrovia le 2 août dernier », écrit Frère Jesús Etayo dans une circulaire envoyée à toutes les communautés du monde entier le 8 août. La situation est encore très délicate dans ces deux pays, où les cas de contamination et les décès ne cessent d’augmenter. Il en va de même en Guinée Conakry. L’épidémie est loin d’être maîtrisée, même si les gouvernements locaux et l’OMS sont en train d’adopter des mesures qui, semble-t-il, s’avèrent insuffisantes.

« J’exhorte l’Ordre tout entier et les Institutions qui sont proches de nous à faire preuve de coopération, de solidarité et de générosité en ces moments difficiles », écrit le supérieur général de l’Ordre, invitant par ailleurs « à prier le Seigneur, par l’intercession de Notre-Dame du Patronage et de Saint Jean de Dieu, pour ces deux pays ravagés par la maladie et en particulier pour nos Frères et pour toute la Famille hospitalière de Saint Jean de Dieu au Liberia, en Sierra Leone et dans toute l’Afrique ».

« Quand une communauté entière est décimée par l’épidémie contre laquelle elle-même luttait, c’est son engagement au service du prochain qui est remis en question. Le souhait de l’Ordre est de pouvoir rouvrir l’hôpital de Monrovia (Liberia) afin d’être un hôpital relais auprès de celui de Médecins Sans Frontières qui sature. Mais pour cela il faut pouvoir constituer une équipe de professionnels qui ait les moyens d’agir et de se protéger en même temps. Toutes nos structures sont en alerte en Afrique principalement. Pour permettre à l’ensemble de ces centres de se doter du matériel adéquat pour contrer l’Ebola, les premiers besoins sont financiers ensuite ils seront logistiques ». Frère Alain-Samuel Jeancler, Supérieur provincial.

OHSJDPour soutenir l’Ordre hospitalier, vous pouvez envoyer un don à :

Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu
Urgence Ebola
19 rue Oudinot
75007 Paris

Approfondir votre lecture