Saint-Siège - 11 mars 2013

Normes et rites fixant le déroulement du conclave

 

Le Cardinal Giovanni Battista RE

La logistique d'un conclave n'est soumise à aucune improvisation. La tradition liturgique fixée par la réforme liturgique du Concile Vatican II explique avec une grande précision les normes et rites contenus dans le Livre des Rites du Conclave.
 

Dans le Livre des Rites du Conclave, le premier aspect souligné est l'importance du conclave qui conduit à l'élection du Pontife romain. Un chapitre est également consacré à l'exposition des rites de la messe précédant l'entrée en conclave. Le chapitre II expose les moments les plus significatifs de l'acte solennel d'entrée en Conclave avec le serment prêté par les Cardinaux. Les votes et le scrutin des votes se déroulent dans un ordre très précis, ainsi que les rites qui précèdent et suivent, tant au moment de l'acceptation de l'élu comme Pontife romain que celui de sa proclamation. Il se termine, au chapitre V, par l'annonce solennelle de l'élection du Pape et sa première bénédiction Urbi et Orbi.

Toujours conformément à la constitution apostolique Universi Dominici Gregis, Benoît XVI a introduit quelques nouveautés afin d'améliorer le déroulement du conclave. Par exemple, il est prévu que tous les Cardinaux, et non pas seulement les électeurs, participent à la messe Pro Eligendo Romano Pontefice. Autre nouveauté : le rite de l'entrée en conclave et le serment des Cardinaux se dérouleront dans la Chapelle Pauline. La norme établit qu'au cours de cette cérémonie, c'est le premier Cardinal selon l'ordre et l'ancienneté - actuellement le Cardinal Giovanni Battista Re - qui préside, en commençant par le signe de croix et en prononçant les paroles suivantes : "Le Seigneur, qui guident nos coeurs dans l'amour et la patience du Christ, soit avec vous tous". Après cette brève prière, le cardinal Re invitera toutes les personnes présentes à commencer la procession vers la Chapelle Sixtine, lieu de réunion du Conclave, par ces mots : "Chers frères, après avoir célébré le mystère divin, entrons maintenant en Conclave pour élire le Pontife romain. Toute l'Eglise, unie à nous dans la prière, invoque constamment la grâce de l'Esprit Saint, pour que soit élu de l'un de nous un digne Pasteur du troupeau du Christ. Que le Seigneur dirige nos pas sur la voie de la vérité, afin que, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, des apôtres Pierre et Paul, et de tous les saints nous fassions toujours ce qu'il lui plaît". Après cette prière, les cardinaux marchent en procession vers la Chapelle Sixtine, précédé par le porte Croix, le choeur et les cérémoniaires, le Secrétaire du Collège cardinalice et l'ecclésiastique qui dirigera la méditation pour les électeurs. Un diacre, portant l'Evangéliaire, conclut la cérémonie, vêtu d'une aube et d'une étole, ainsi que le Cardinal Re avec le Maître des cérémonies.

Durant la procession les Cardinaux chantent la litanie des saints - prière qui dans les célébrations de la liturgie latine est d'une particulière importance et dans laquelle on évoque quelques saints d'orient et d'occident - avant de conclure par l'hymne Veni Creator Spiritus, quand les Cardinaux sont réunis dan la Chapelle Sixtine. Dans la Litanie des saints ont été introduits des noms qui ne sont pas cités habituellement mais qui correspondent à l'Eglise universelle comme les patriarches et prophètes Abraham, Moïse et Elie, saint Maron du Liban, saint Frumence d'Ethiopie et d'Erythrée, sainte Nina de Georgie, saint Grégoire l'Illuminateur d'Arménie, saint Patrick d'Irlande et d'autres saints représentants d'autres peuples du monde comme les martyrs du Canada, d'Ouganda, de Corée, d'Océanie, sainte Rose de Lima pour l'Amérique latine et quelques Papes dont saint Pie X.

Le serment solennel des Cardinaux qui a lieu à l'intérieur de la Chapelle Sixtine, est celui qui est établit par la Constitution apostolique Universi Dominici Gregis. Chacun d'eux, la main sur l'Evangile dit la formule prescrite. Lorsque le dernier des électeurs a fini de prêter serment, le Maître des cérémonies prononce la formule traditionnelle Extra Omnes et ceux qui ne participent pas au Conclave quittent la Chapelle Sixtine. En présence du maître des cérémonies, le Cardinal Prosper Grech prononce la méditation aux cardinaux électeurs sur le grave devoir qu'ils ont d'élire le Pape, devant agir avec une rectitude d'intention, en cherchant seulement à accomplir la volonté de Dieu et en considérant seulement le bien de toute l'Eglise. Après cette exhortation, le cardinal Re propose au Collège des électeurs de procéder au premier vote.

Source : VIS (Vatican Information Service) du 11 mars 2013

<< L'actualité précédente L'actualité suivante >>

Voir aussi...

A noter sur vos agendas

Actualités

Dossiers

Articles et documents

Rubrique du site à consulter

Auteurs

Lexique
Eminence