Pastorale - 11 mars 2013

Tourisme : Donner une âme au temps libre

 
par Chantal Joly

Portrait de Chantal Le Rai Leroy


Lors de ses journées nationales du 18 au 20 mars 2013, la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs (PRTL) fêtera ses 50 ans. Chantal Le Rai-Leroy, directrice-adjointe du département Tourisme et Loisirs du Service national Famille et Société, évoque les enjeux spirituels du tourisme.
 

Vous avez titré vos journées : « Accueillir, un défi pour l'Église et pour le monde, entre invitation et confrontation ». Pourquoi le choix de ce mot ?

Il est à prendre au sens étymologique : se retrouver ensemble pour éclaircir une situation. Nous avons en effet tout un travail de discernement à conduire pour nous enrichir de ce que peut nous apporter la société civile en matière d'accueil tout en créant la différence au milieu de l'industrie du tourisme. Bien sûr, nous devons offrir des clés d'explication des œuvres et des sites, mais en n'ayant pas peur de donner également un sens.

L'Église a toujours été pionnière. A l'époque où le loisir était considéré comme de l'oisiveté, elle avait déjà ses patronages, ses cinémas. Souvenons-nous que le pape Pie XII dès 1952 donnait des points d'attention à cette préoccupation avant même que soit créé un organisme particulier.

Entre transmission de la culture religieuse et évangélisation, comment accueillir ?


Nous devons rejoindre notre interlocuteur là où il en est, sans imposer notre savoir mais sans nous contenter de fournir une information. Il ne faut pas faire fi d'une laïcité mal comprise en s'interdisant de parler de Jésus-Christ. C'est un équilibre tout en doigté qui exige savoir-faire et donc formations. Nous avons une grande chance comparativement à d'autres : nous n'avons pas à faire venir les gens, ils poussent d'eux-mêmes les portes de nos chapelles et de nos abbayes.

Les communautés chrétiennes ont à répondre à tellement de défis. Le tourisme n'apparaît-il pas comme une priorité secondaire ?

Hélas, comme dans beaucoup d'autres services, nous avons du mal à trouver des personnes qui s'engagent dans la durée, tout comme à rejoindre les générations des plus jeunes. Mais le pape Benoît XVI l'a bien rappelé au VIIème congrès mondial de la Pastorale du Tourisme au Mexique en avril 2012 : c'est une pastorale ordinaire et elle est l'affaire de tous. Ce n'est donc pas à la PRTL de tout faire. Le Service est là pour aiguiller proposer, former. Le patrimoine des communautés chrétiennes, c'est le leur. Elles sont très nombreuses, du reste, à ouvrir les églises l'été, à organiser des randonnées, à s'associer à des fêtes médiévales ou encore à soutenir les travailleurs saisonniers.

Quels sont vos défis, vos projets ?

D'abord, nous ne devons pas rater le rendez-vous des nouvelles technologies pour rejoindre les gens dans la culture de leur temps. Les visiteurs de la cathédrale de Vannes peuvent ainsi trouver sur leur smartphone un message spécifique. Une vidéo avec des images aériennes spectaculaires de la basilique de Fourvière "Ce que voient les anges" circule également sur les réseaux sociaux et se trouve accessible à tous ceux qui préparent leur voyage via le guide Michelin ou la SNCF. Ces technologies abolissent les frontières : aujourd'hui on peut être sur la plage et résoudre un problème professionnel, ce qui pose par ailleurs la question du respect des temps de vie. Nous travaillons ce dossier. Un autre de nos projets consiste à renforcer notre visibilité pour susciter des vocations afin de montrer que l'Évangile peut se révéler dans cette pastorale.
 

logo CEF avec texte
3 jours de tourisme et d'échanges

Strasbourg, carrefour des routes. Difficile de trouver une ville plus symbolique pour fêter les 50 ans de la PRTL. Environ 120 participants de toute la France avec des délégués de chaque province ecclésiastique, si ce n'est de chaque diocèse, ont rendez-vous pour des conférences ("Alsace : terre de passages, terre de brassages", "L'Europe et les exigences de l'accueil", "Apprendre à vivre l'Église comme un carrefour de nos humanités"), des visites (de la ville en bateaurama, du Conseil de l'Europe), des films, des temps de prière et de célébrations. 



<< L'actualité précédente L'actualité suivante >>

Voir aussi...

A noter sur vos agendas

Actualités

Dossiers

Articles et documents

Lexique
Animateurs en Pastorale - Apostolat - Discernement pastoral - Equipe d’animation pastorale (EAP) - Evangélisation - Infidèle - Pasteur - Pastorale - Secteur Paroissial